Une manœuvre a été menée sur l'ISS ce lundi 26 juillet. Le module Pirs et le vaisseau spatial Progress MS-16 se sont détachés du segment russe de la Station spatiale internationale. Si vous l'avez manqué, l'événement est à revoir en ligne.

C’était une opération importante qui avait lieu ce lundi 26 juillet 2021 au niveau de l’ISS, côté russe. Un module entier s’est détaché de la Station spatiale internationale. L’objectif est de faire de place, afin de recevoir prochainement le nouveau laboratoire russe qui a été lancé dans l’espace le 21 juillet. Vous pouvez revoir cet événement, qui a été diffusé en direct.

  • Où ? Sur la chaîne YouTube de Tv Roscosmos.
  • Quand ? À partir de 12h30 (heure de Paris), le lundi 26 juillet 2021,
  • Quoi ? Le désamarrage du module Pirs et du vaisseau spatial Progress MS-16 (que la Nasa nomme Progress 77P) du segment russe de la Station spatiale internationale.
Le vaisseau attaché au module Pirs, tandis que l’ISS évolue au-dessus du golfe du Mexique. // Source : Flickr/CC/Nasa Johnson (photo recadrée)

Faire de la place pour un nouveau laboratoire russe

Le désamarrage du module en lui-même était prévu pour 12h56, a précisé le compte Twitter officiel de l’ISS @Space_Station. Le cargo Progress MS-16 ne s’est donc pas détaché seul de l’ISS, mais il devait emporter avec lui l’ensemble du module d’amarrage Pirs. Leur départ était indispensable, afin de pouvoir ensuite amarrer le nouveau laboratoire, baptisé « Nauka » (« Science » en russe) ou MLM (pour « Module laboratoire polyvalent »), le 29 juillet — jusqu’à cette date, Nauka reste en vol libre.

Il y a eu des changements dans les plans de l’agence spatiale russe Roscosmos, depuis le lancement du laboratoire dans l’espace. Initialement, il était prévu de désamarrer le Progress MS-16 et Pirs le vendredi 23 juillet. Le dimanche 25 juillet, l’agence a finalement fait savoir que la manœuvre aurait lieu le lundi suivant. « La décision a été prise sur la base des données de télémétrie et de la nécessité de créer des conditions d’orbite optimales », justifie Roscosmos dans son communiqué.

Une fois solidement installé sur l’ISS, Nauka servira à la fois d’installation scientifique, de port d’amarrage et de sas de sortie dans l’espace. Ce sont des rôles que remplissait déjà partiellement le module Pirs, installé sur l’ISS depuis 2001, en servant de port d’amarage et de sas. Après 20 années de fonctionnement, Pirs doit achever son existence en réalisant, avec le vaisseau, une rentrée atmosphérique.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo