Le 17 mai a lieu le décollage d'une fusée Atlas V. À son bord, le très secret vaisseau spatial X-37B, qui s'est fait remarquer pour son endurance exceptionnelle en orbite.

Mise à jour : une nouvelle fenêtre de tir est ouverte ce 17 mai à 15h14 (heure française). Hier, de trop mauvaises conditions météorologiques en haute altitude ont poussé l’United Launch Alliance à reporter le vol d’une journée.

Quelle est la mission ?

Le très intrigant engin spatial X-37B s’apprête à reprendre du service. Le prototype de navette spatiale sans pilote va décoller des États-Unis pour retourner en orbite et devrait là encore y rester pendant un moment. En effet, ce n’est pas la première fois que le X-37B va dans l’espace et à chaque fois il y reste très longtemps. À sa dernière mission, achevée en octobre 2019, il a bouclé un vol continu de 780 jours.

Initialement développé par la Nasa, repris par l’agence de recherche militaire américaine (Darpa) puis transféré à l’U.S. Air Force, le projet est ceint d’un épais mystère sur sa raison d’être. Le Pentagone se montre évasif, décrivant le X-37B comme un « programme d’essai expérimental visant à démontrer les technologies d’une plateforme d’essai spatiale sans pilote, fiable et réutilisable ».

Le X-37B. La présence du personnel à côté donne une idée de sa taille. // Source : Jeremy Webster

Le secret qui entoure le X-37B et l’implication de l’armée suggèrent évidemment que le X-37B a une dimension militaire — d’autant plus que Washington a mis en place depuis 2019 un commandement dédié aux opérations spatiales (U.S. Space Force) — en plus de servir d’éventuel banc d’essai pour expérimenter des matériaux, l’endurance de l’engin ou encore son système de propulsion.

Plusieurs hypothèses d’emploi à vocations militaires circulent à son sujet : déploiement de mini-satellites espions à basse altitude, écoute électromagnétique, reconnaissance à des fins de renseignement, capacité anti-satellites, test de capteurs… En tout cas, les missions du X-37B sont de plus en plus longues. Cette sixième opération cherchera sans doute à dépasser le précédent record.

L’engin sera transporté par une fusée Atlas V construite par United Launch Alliance (ULA), une coentreprise entre Lockheed Martin et Boeing. Il s’agira de la 139èe mission d’ULA et la 84ème menée avec un lanceur Atlas V. La version qui sera utilisée bénéficie d’une coiffe plus large pour accueillir le X-37B, qui mesure presque 9 mètres de long pour 4,5 mètres d’envergure. Le poids de l’engin est d’environ 5,5 tonnes.

Date du lancement

C’est le dimanche 17 mai 2020 qu’a lieu le décollage, depuis la base de lancement de Cap Canaveral, en Floride. Pour la France métropolitaine, compte tenu du décalage horaire, il sera 15h14. Le vol devait avoir lieu le 16 mai initialement, mais du fait de conditions météorologiques défavorables en haute altitude, un report de 24 heures a été décidé afin de bénéficier d’une meilleure fenêtre de tir.

Comment suivre le lancement en direct

Le tir est diffusé sur la chaîne YouTube de l’United Launch Alliance. La vidéo ci-dessous vous permet de voir directement le décollage.

Crédit photo de la une : Michael Stonecypher

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo