Plusieurs conjonctions vont ponctuer le mois de mai 2020. Un essaim d'étoiles filantes sera également à observer dans le ciel. Voici les phénomènes astronomiques à observer ce mois-ci.

Après un mois d’avril riche en actualités astronomiques, un nouveau cycle d’observations s’ouvre. En mai 2020, des occasions de regarder le ciel sont à prévoir. Même si l’observation se fait dans un contexte particulier, celui de l’épidémie de coronavirus, il reste possible de voir les astres depuis chez soi, d’une fenêtre ou d’un jardin. Surtout si la météo est clémente.

Ce mois-ci, plusieurs conjonctions sont attendues, ainsi qu’un essaim d’étoiles filantes. Voici comment en profiter, si la météo le permet.

Les phases de la Lune

Sur la Lune, il y a aussi des jours et des nuits. L’astre fait un tour sur lui-même en 29 jours environ. Sur Terre, on observe toujours la même face de la Lune, mais elle n’est pas toujours éclairée de la même manière par le Soleil. C’est pour cela que l’on parle de différentes phases lunaires.

  • Le jeudi 7 mai, c’est la phase de la pleine Lune. Même si le phénomène a inspiré de nombreuses légendes, il signifie simplement que tout le disque visible de la Lune est illuminé par le Soleil.
  • Le jeudi 14 mai correspond à la phase du dernier quartier. On dit que la Lune est en quadrature Ouest. On observe une demi-lune.
  • Le vendredi 22 mai, c’est l’étape de la nouvelle lune. Il n’y a rien à voir puisque la face visible de la Lune n’est pas éclairée par le Soleil.
  • Enfin, le samedi 30 mai, c’est le moment du premier quartier. La Lune est en quadrature Est.

Les planètes observables à l’œil nu

Comme chaque mois, certaines planètes du système solaire sont visibles à l’œil nu, si le ciel est dégagé. Mercure fait son apparition à la mi-mai, et Vénus disparait à la fin du mois.

MercureVénusMarsJupiterSaturne
Du 1er au 3invisible21h10 – 0h10 Taureau4h40 – 6h20 Capricorne3h30 – 6h20 Sagittaire3h50 – 6h20 Capricorne
Du 4 au 10invisible21h20 –  23h50 Taureau4h30 – 6h10 Capricorne3h10 – 6h10 Sagittaire3h20 – 6h10 Capricorne
Du 11 au 1721h30 – 21h50 Taureau21h30 – 23h20 Taureau4h10 – 6h Verseau2h40 – 6h Sagittaire2h50 – 6h Capricorne
Du 18 au 2421h40 – 22h30 Taureau21h40 – 22h40 Taureau3h50 – 6h Verseau2h10 – 6h Sagittaire2h30 – 6h Capricorne
Du 25 ay 3121h50 – 22h50 Taureauinvisible3h40 – 5h50 Verseau1h40 – 5h50 Sagittaire2h – 5h50 Capricorne

Les autres phénomènes astronomiques

En mai, quatre belles conjonctions sont au programme. Le mois offre aussi l’occasion d’observer un essaim d’étoiles filantes.

  • Le maximum de cet essaim, les Êta Aquarides, est prévu pour le mercredi 6 mai. Cette pluie d’étoiles filantes vient de la comète de Halley.
  • Le mardi 12 mai, la Lune ne se lève pas seule : elle est accompagnée de Jupiter et Saturne.
  • Le lendemain, mercredi 13 mai, le trio est toujours visible. Cette fois-ci, la Lune est à l’est de Jupiter et Saturne.
  • Le vendredi 15 mai, c’est Mars qui s’associe à la Lune dans une conjonction à contempler avant l’aube.
  • Le vendredi 22 mai, sortez vos jumelles si vous en possédez pour tenter de voir Mercure lors du crépuscule. Elle est sur la gauche de Vénus, qui constitue un bon repère vers Mercure.
  • Le dimanche 24 mai, Vénus et la Lune sont toutes proches dans le ciel, le soir.
  • Le lendemain, lundi 25 mai, devrait être une bonne occasion de voir la lumière cendrée.

Comment trouver la constellation de Cassiopée ?

Les constellations sont un précieux repère pour observer le ciel. Certaines sont plus célèbres que d’autres (Grande Ourse, Petite Ourse, Orion…). Il est utile de connaître ce qu’on appelle les constellations circumpolaires, qui ne disparaissent jamais sous l’horizon. C’est le cas de la constellation de Cassiopée. Grâce à sa forme en « W », elle se repère de manière directe.

La constellation de Cassiopée est proche de l’Étoile polaire. // Source : Capture d’écran The Sky Live, annotations Numerama

Néanmoins, il est possible de s’aider en cherchant d’abord l’Étoile polaire, Alpha Ursae Minoris : c’est l’étoile la plus brillante de la Petite Ourse. Elle est connue pour indiquer la direction du pôle nord céleste. Par rapport à cette étoile, Cassiopée se trouve du côté opposé à la « casserole » que semble former la Petite Ourse.

Vous savez désormais quels phénomènes regarder dans le ciel en ce mois de mai 2020. Bonne observation !

Crédit photo de la une : Pxhere/CC0 (photo recadrée)

Partager sur les réseaux sociaux