L'éclipse annulaire du 26 décembre 2019 n'était pas visible en France. L'événement astronomique a cependant été photographié depuis plusieurs pays où il était observable.

Une éclipse annulaire s’est produite ce jeudi 26 décembre 2019. Toute la planète n’a pas pu assister à cet événement astronomique. Il fallait se trouver en Inde et en Asie du sud-est pour pouvoir observer cet « anneau de feu » dans le ciel.

La France n’a pas pu profiter du spectacle, mais plusieurs photos ont été publiées sur les réseaux sociaux. Lors d’une éclipse annulaire, le Soleil la Lune et la Terre sont alignés. La taille apparente de la Lune est inférieure à celle du Soleil.

L’éclipse annulaire du 26 décembre 2019. // Source : Flickr/CC/kizwan chronos (photo recadrée)

Observée à Singapour, Kuala Lumpur ou Dubaï

À Singapour, l’éclipse a été photographiée alors que la Lune, en passant devant le Soleil, a laissé apparaître un anneau lumineux caractéristique des éclipses annulaires.

Une autre image permet de contempler l’éclipse visible depuis le Kuala Lumpur City Centre, dans la capitale de la Malaisie.

D’autres images montrent à quoi le spectacle ressemblait, observé depuis Dubaï, aux Émirats arabes unis.

Cet autre cliché montre les étapes de l’éclipse, vue depuis le Tamil Nadu, un État d’Inde du Sud. Au fur et à mesure que les astres s’alignent, on voit la Lune obscurcir peu à peu le Soleil (sans jamais le cacher complètement).

L’événement a aussi été observé dans la ville de Koweït, comme le montre le cliché suivant.

Cette éclipse était la 3e de l’année, ainsi que la 14e éclipse annulaire du 21e siècle. Une autre éclipse de Soleil, totale cette fois-ci, c’est produite le 2 juillet dernier. Ces événements, que les scientifiques ont appris à prévoir, exercent toujours une certaine fascination par leur aspect spectaculaire.

Si vous aimez chasser les éclipses, sachez que le mois de janvier offrira une nouvelle opportunité d’en observer une. Une éclipse de Lune aura lieu le 10 janvier 2020 en début de nuit.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo