La Nasa a observé un nouveau genre d'explosion magnétique sur le Soleil. Il s'agit d'une reconnexion forcée, un processus qui avait été théorisé mais jamais vu directement.

Un nouveau type d’explosion magnétique a été observé sur le Soleil, a annoncé la Nasa le 17 décembre 2019. La découverte a fait l’objet d’une étude, publiée dans la revue The Astrophysical Journal (une prépublication complète du texte a été déposée sur la plateforme arXiv.org en octobre). L’explosion qui a été observée est qualifiée de « reconnexion forcée » par l’agence spatiale.

« Ce type de reconnexion n’a été rapporté qu’en théorie, et n’a jamais été directement observé à grande échelle dans la couronne du Soleil », écrivent les auteurs de l’étude. Un autre type de reconnexion, qualifiée de « spontanée », avait déjà été observé à la fois sur Terre et sur le Soleil.

Dans son communiqué, la Nasa décrit ce que les chercheurs ont observé. Ils ont vu une « grande boule de matériau lancée par une éruption à la surface du Soleil » qui était en train de retomber en direction de l’étoile. Cette boule de matière est entrée en collision avec un « nœud de lignes de champ magnétique », entraînant l’explosion qui a été vue.

Qu’est-ce que la reconnexion magnétique ?

Les chercheurs connaissaient déjà le principe de la reconnexion magnétique, qui concerne le déplacement des particules du vent solaire. « Comme des trains se déplaçant le long de lignes de chemin de fer, elles ne peuvent passer d’une ligne de champ magnétique à une autre que s’il existe une sorte d’aiguillage. Celui-ci peut se produire lors de reconnexion des lignes de champ magnétique de la Terre et du Soleil », explique l’Observatoire de Paris.

La nouveauté dans cette observation vient du fait que les scientifiques ont vu qu’une source externe était à l’origine du phénomène de reconnexion magnétique. L’explosion qui a été observée « s’est déclenchée dans la couronne lorsque deux lignes de champ magnétique venant de directions opposées formant un point X ont été perturbées par un élément externe », détaillent les scientifiques dans leur étude.

La reconnexion magnétique. // Source : Wikimedia/CC/ChamouJacoN

Chauffer localement la couronne solaire

Comment les scientifiques s’y sont-ils pris pour observer ce phénomène, alors que les lignes de champ magnétique sont invisibles ? Ils ont étudié les effets sur le plasma émis par le Soleil, un gaz constitué d’électrons, de protons et d’ions. L’étude de ce plasma a été réalisée par l’intermédiaire de l’Observatoire de la dynamique solaire (Solar Dynamics Observatory, ou SDO) lancé par la Nasa en 2010 pour étudier l’activité de notre étoile.

Les chercheurs émettent l’hypothèse que cette reconnexion forcée pourrait servir à chauffer localement la couronne solaire. La reconnexion spontanée peut aussi jouer ce rôle, mais probablement de façon moins efficace. Pour en savoir davantage, il faudrait pouvoir observer d’autres explosions magnétiques semblables. La connaissance de ces éruptions est importante car les radiations émises par le Soleil peuvent endommager les satellites situés autour de la Terre.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo