Sotheby's a procédé à la vente aux enchères des bandes vidéo originales de la mission Apollo 11. On y voit Neil Armstrong poser le premier pas sur la Lune. Quelqu'un a payé très cher pour en devenir propriétaire, car ces cassettes ont une qualité unique.

Qui eut cru que des cassettes vidéo pourraient avoir une valeur inestimable ? C’est le cas de ces bandes vidéo originales d‘Apollo 11, qui ont été vendues aux enchères pour la modique somme de 1,8 million de dollars.

C’est Gary George, alors stagiaire à la Nasa, qui les avait achetées pour la première fois en 1976, à une époque où l’agence spatiale voulait se débarrasser d’un stock de matériels en surplus. Il n’avait dépensé que 217 dollars. Fort heureusement, en 43 ans, il ne s’en est jamais débarrassé, la mention « APOLLO 11 EVA | July 20, 1969 » sur certaines cassettes lui ayant mis la puce à l’oreille qu’il détenait quelque chose de précieux.

Si Gary George a pris soin de numériser le contenu pour la postérité, il vient de revendre à prix d’or les cassettes, en passant par la société de vente aux enchères Sotheby’s. Et c’est évidemment le 20 juillet 2019 qu’a eu lieu l’événement, afin de coïncider avec les 50 ans de la mission Apollo 11.

La mission Apollo 11. // Source : Pxhere/CC0 Domaine public (photo recadrée)

Le petit pas pour l’Homme, avec un meilleur contraste

Les enregistrements contiennent plus de deux heures du tout premier alunissage de l’humanité, à commencer par le « petit pas pour l’Homme » de Neil Armstrong et en passant par le coup de téléphone des astronautes au président Américain de l’époque, Richard Nixon.

Si les cassettes ont été vendues si chères, c’est parce qu’elles sont plus précieuses que n’importe quelle autre vidéo de l’événement : « Les images sont plus claires et avec un meilleur contraste que celles vues par plus d’un demi-milliard de téléspectateurs sur leur écran de télévision lors de ce monumental jour de Juillet », indique Sotheby’s.

Contrairement aux images diffusées à la télévision et qui ont pu être conservées depuis, le contenu de ces pistes d’enregistrement ne sont pas dégradées. Pour pouvoir retransmettre à la télévision, la vidéo devait être reformatée en direct en passant d’un format SSTV à un format NTSC. La vidéo qui passait sur les postes de télévision n’était donc pas de la même qualité que celle visible depuis le centre de contrôle de la Nasa… contrairement à ces bandes originales.

Durant un événement dédié aux objets de l’exploration spatiale, Sotheby’s a mis en vente d’autres éléments des missions Apollo, comme les tableaux de bord de lancement des fusées Saturn V et Saturn IB (vendus à plus de 200 000 dollars), ou la checklist de Buzz Aldrin utilisée sur la Lune (vendue 100 000 dollars).

Crédit photo de la une : Flickr/CC/Nasa Johnson (photo recadrée)

Partager sur les réseaux sociaux