Une entreprise et une université ont créé le prototype d'un vaisseau spatial autonome. En puisant de l'eau sur des astéroïdes et autres corps, il pourrait se propulser tout seul et voyager dans le système solaire.

« WINE » pourrait explorer notre système solaire en toute autonomie. Ce véhicule spatial, créé par l’entreprise californienne Honeybee Robotics et l’université de Floride centrale, est encore au stade de concept. Il a été présenté pour la première fois dans une vidéo le 15 janvier 2019.

Le principe de ce vaisseau, dont l’acronyme signifie « The World Is Not Enough » (« le monde ne suffit pas »), est simple : il serait capable de puiser de l’eau glacée sur un astéroïde. Une fois transformée en vapeur, cette eau lui servirait de carburant pour se propulser sur un autre corps céleste.

Le prototype du vaisseau WINE. // Source : University of Central Florida

Propulsé avec de la vapeur d’eau

Honeybee Robotics assure que le vaisseau peut « couvrir des distances plus grandes […] qu’un rover et peut accéder à des régions inaccessibles. » Pour fonctionner, le vaisseau est équipé de panneaux solaires ainsi que de composants chauffants.

La vidéo de la société permet de voir que le vaisseau, qui fait la taille d’un micro-ondes, est déjà fonctionnel. Le test, réalisé dans une chambre sous vide, montre comment WINE utilise ses pieds pour chercher une zone où il peut extraire de l’eau. La glace extraite aboutit dans un réservoir où l’eau est stockée et chauffée pour qu’elle se transforme en vapeur. Sous pression, la vapeur permet ensuite au petit robot de décoller.

WINE pourrait aller sur des lunes et des astéroïdes

Grâce à cette technique, le planétologie Phil Metzger de l’université de Floride centrale estime qu’il serait possible de faire voyager WINE sur tous les astres qui ont « de l’eau et une gravité suffisamment faible », comme notre Lune, Europe — l’une des lunes de Jupiter –, la planète naine Pluton et des astéroïdes divers.

Le projet a obtenu le soutien de la Nasa, par l’intermédiaire de son programme Small Business Technology Transfer qui encourage les innovations scientifiques développées entre universités et entreprises.

L’université de Floride centrale présente déjà le bolide comme une « fusée qui ne manque jamais de carburant » et qui permettrait ainsi d’explorer notre système solaire « pour toujours » — ou jusqu’à ce que le vaisseau ne trouve plus d’eau pour repartir.

Partager sur les réseaux sociaux