SpaceX va réutiliser pour la première fois un étage de son lanceur Falcon 9 qui a déjà servi deux fois. L'entreprise américaine cherche à rendre ces fusées réutilisables pour des raisons de coût.

Quelle est la mission ?

SpaceX doit opérer un lanceur intermédiaire Falcon 9 pour la mission SSO-A SmallSat Express. Il s’agit de transporter en orbite basse une grappe de 64 engins de petit gabarit (15 microsatellites et 49 nanosatellites) pour le compte de 34 organisations. Celles-ci sont issues de 17 pays, du Brésil à l’Inde, en passant par les USA, le Canada, la Corée du Sud et l’Europe.

Ces engins ont plusieurs objectifs : certains sont des projets universitaires ou lycéens, d’autres des démonstrateurs technologiques ou bien des satellites destinés aux prises de vue. Quelques-uns servent aux télécommunications et les derniers sont des exhibitions artistiques. En se rassemblant, tous ces projets ont pu s’offrir un vol avec SpaceX, même si l’entreprise pratique des tarifs plutôt bas.

SSO-A SmallSat Express
SSO-A SmallSat Express. // Source : Spaceflight

Mais si la mission SSO-A SmallSat Express est importante pour tous ces clients, elle l’est aussi pour SpaceX. L’engin qui sera mis en oeuvre va en effet être le tout premier à être réutilisé une troisième fois. Jamais jusqu’à présent l’entreprise n’avait réutilisé un même étage de fusée plus de deux fois. C’est donc une étape symbolique pour le groupe dans sa quête de lanceurs réutilisables.

Ce triple usage ne devrait pas être un plafond : d’autres emplois pourraient avoir lieu avec ce même étage, car SpaceX mobilise depuis cet été une version spéciale de son lanceur (Falcon 9 v1.2 Block 5). Celle-ci doit en principe pouvoir servir au moins une dizaine de fois avant de passer à une inspection plus approfondie — entre deux vols, seules quelques vérifications sont effectuées.

Quand ?

Initialement prévu pour le mercredi 28 novembre, le décollage du lanceur depuis la base de l’Air Force, à Vandenberg (Californie) a été reporté à une date ultérieure. SpaceX explique que les conditions météorologiques étaient trop dégradées pour tenter un lancement. Des vents très violents ont été enregistrées en haute altitude. La nouvelle fenêtre de tir est fixée au dimanche 2 décembre.

Comment suivre le lancement en direct

Le lancement sera retransmis en direct sur le site officiel de SpaceX mais aussi sur sa chaîne YouTube. La vidéo sera ajoutée à l’article dès qu’elle sera disponible.

(mise à jour avec la nouvelle fenêtre de tir)

Crédit photo de la une : SpaceX

Partager sur les réseaux sociaux