Trois lancements de Falcon 9 en 24 heures. L’entreprise américaine SpaceX a atteint une nouvelle cadence infernale au début de l’année 2024, en mobilisant trois pas de tirs différents, en Californie et en Floride.

Gwynne Shotwell, la patronne de SpaceX, ne tweete pas beaucoup. En tout cas, elle intervient nettement moins souvent sur le réseau social qu’Elon Musk, le fondateur de l’entreprise spécialisée dans l’aérospatial. Quand elle écrit, c’est surtout pour célébrer les réussites de la société qu’elle dirige. C’est justement ce qui s’est passé le 15 février 2024.

« Y a-t-il quelque chose que les employés de SpaceX ne peuvent pas faire ? Je suis très fière de l’équipe et de l’entreprise que nous avons créée ensemble. Que nous battions un nouveau record ou que nous nous efforcions simplement de faire de SpaceX un endroit où il fait bon travailler, SpaceX déchire ! », a-t-elle lancé sur X.

Son enthousiasme — qui omet l’enquête pointant les centaines d’accidents du travail non signalés chez SpaceX jusqu’à présent — vient de la cadence infernale constatée récemment en matière de vols opérationnels. Elle était en effet ravie de constater qu’il y a eu deux lancements consécutifs de deux fusées Falcon 9 en l’espace de 7,5 heures.

Falcon 9 SpaceX
Un décollage d’une fusée Falcon 9. // Source : SpaceX

Trois lancements de Falcon 9 en 24 heures

En réalité, le rythme s’est avéré encore plus remarquable, en élargissant un peu la fenêtre d’observation. SpaceX, dans un tweet ultérieur, a bouclé trois tirs de fusées Falcon 9 en l’espace de 24 heures. Il s’agissait des missions 13 à 15 de l’année. Les trois vols, partis de Floride et de Californie, se sont tous bien déroulés.

Les trois lancements étaient les suivants :

Pour SpaceX, c’est un nouveau record. L’entreprise avait déjà réussi en 2021 à effectuer deux décollages de Falcon 9 en moins de 24 heures. En 2022, la société a aussi lancé trois fusées en trois jours. Quant à 2023, l’entreprise est parvenue à réduire le délai entre deux décollages à trois heures d’écart à peine.


Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !