La startup PropheticAI développe un appareil destiné à induire le rêve lucide pendant le sommeil. Voilà de quoi explorer les mystères de la conscience et la beauté des rêves ? Non : il sert à rendre votre temps de rêve plus productif. Car qui n’a jamais eu envie de préparer une réunion pendant un rêve ?

L’appareil se nomme « Halo » et la promesse est improbable. Le média américain Fortune (sous paywall) révèle le 1er décembre 2023 ce projet de la startup PropheticAI, qui a déjà soulevé un million de dollars pour le réaliser. Halo est « un appareil neural non-invasif pour stabiliser et induire le rêve lucide ». Afshin Mehin, qui était le designer de la première version de Neuralink, la startup d’Elon Musk cherchant à connecter cerveaux et machines, est impliqué.

Les rêves lucides sont un phénomène naturel, qui est loin d’être systématique. Durant ces songes, qui adviennent durant le sommeil paradoxal, le sujet est conscient : il sait à 100 % qu’il est dans un rêve, et récupère de ce fait le contrôle de ses mouvements en tout ou partie. Cette forme particulière peut survenir involontairement, même s’il existe des techniques pour essayer de le provoquer.

Concept art du « halo ». // Source : PropheticAI
Concept art du « halo ». // Source : PropheticAI

Le Halo développé par Prophetic est une sorte de couronne, qui se pose sur la tête. Il est calibré pour détecter la phase de sommeil paradoxal. Puis, à l’aide d’ultrasons, il provoquerait alors l’état de rêve lucide. Le projet, basé sur le machine learning, est encore à l’état d’étude. Prophetic vise le printemps 2024 pour parachever cette phase de recherche, et pour démarrer le développement du hardware — c’est-à-dire la conception matérielle de l’appareil. La commercialisation est envisagée pour 2025.

Envie de faire des réunions même pendant vos rêves ?

Les rêves lucides, bien sûr, sont un phénomène fascinant, mystérieux, qui attire. Prophetic mise notamment sur cette attractivité quasi-spirituelle : « La mission de Prophetic est de vous donner la possibilité d’explorer votre propre conscience et de créer un outil qui nous rapprochera tous de la compréhension de ce grand mystère. »

Il y a cependant un deuxième aspect au projet, qui se rapproche davantage d’un épisode de Black Mirror que d’un conte initiatique sur la beauté des songes : la productivité. Dans l’article de Fortune, la startup confie aux journalistes que le contrôle du rêve lucide pourrait augmenter la productivité nocturne, par exemple, en permettant aux ingénieurs de coder de nuit.

Cet exemple n’en est qu’un parmi d’autres. Dans Fortune, on en trouve d’autres : « un PDG pourrait s’entraîner en vue d’une prochaine réunion du conseil d’administration, un athlète pourrait jouer des matchs, un concepteur de sites web pourrait créer de nouveaux modèles ». Car, selon le fondateur de Prophetic, « le facteur limitant est votre imagination ».

On passerait environ un tiers de notre vie à dormir, du temps dans lequel une certaine forme de capitalisme technologique semble vouloir puiser. C’est bien l’objectif de Prophetic : utiliser le temps de rêve de manière productive. Sinon, à quoi bon dormir ou rêver ? Le tarif d’un Halo serait compris entre 1 500 et 2 000 dollars. Car oui : il est bien sûr nécessaire de dépenser un salaire entier pour avoir le privilège de travailler en dormant.

Quoi qu’il en soit, le projet reste encore en stade préliminaire de développement et, à l’heure actuelle, aucune étude ne prouve ne serait-ce qu’il fonctionne. Cela étant, il épouse effectivement une voie de recherche croissante, qui consiste à mobiliser la technologie pour influer sur le sommeil — que ce soit pour le comprendre ou influer dessus. En 2020, le MIT travaillait sur Dormio, un appareil expérimental qui pourrait permettre d’influer sur les thèmes de nos rêves.


Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !