La Nasa a rompu le contact avec sa sonde interstellaire Voyager 2, qui se trouve à plus de 19,9 milliards de km. Une mauvaise commande envoyée par l’agence spatiale est à l’origine de la perte de contact.

Mise à jour du 1er août à 17h15 : Une antenne du Deep Space Network aurait repéré un signal émis par Voyager 2 lors de son balayage du ciel. Cela semble signifier que la sonde transmet toujours des données. Mais, le problème n’est pas résolu : la Nasa a un plan pour tenter de renouer le contact avec Voyager 2.

Article original : Où est Voyager 2 ? La Nasa n’en est pas certaine. Les communications avec la sonde interstellaire sont coupées depuis des jours. Comme le rapporte le Guardian le 1er août 2023, l’agence spatiale américaine a envoyé une commande erronée vers la mission et n’arrive plus depuis à renouer le contact.

Voyager 2 évolue à plus de 19,9 milliards de km de notre planète. La sonde Voyager 2 est entrée dans l’espace interstellaire en 2018. « Les communications avec Voyager 2 sont interrompues », confirmait le Jet Propulsion Laboratory (JPL) le 28 juillet 2023. Dans un communiqué détaillant la situation, la Nasa explique avoir envoyé à la sonde une « série de commandes planifiées » le 21 juillet, qui « a involontairement fait pointer l’antenne à 2 degrés de la Terre ». Résultat : « Voyager 2 est actuellement incapable de recevoir des commandes ou de transmettre des données vers la Terre. »

À cause de ces commandes loupées, la mission ne peut plus communiquer avec les antennes du Deep Space Network (DSN), le réseau de télécommunications avec l’espace lointain qui assure la liaison avec les sondes spatiales. Le DSN ne reçoit plus les données envoyées par Voyager 2, et la sonde ne reçoit plus d’instruction de la part du DSN. Rappelons qu’il faut plus de 18 heures pour qu’un signal soit reçu sur Terre à ces distances.

Antenne du Deep Space Network. // Source : Flickr/CC/NASA/JPL-Caltech/Kim Orr
Antenne du Deep Space Network. // Source : Flickr/CC/NASA/JPL-Caltech/Kim Orr

Comment la Nasa espère récupérer Voyager 2

Le JPL restait cependant confiant, mais il va falloir patienter pour avoir des nouvelles de Voyager 2 : « L’équipe s’attend à ce que [Voyager 2] reste sur sa trajectoire avec un plan pour que le vaisseau spatial réinitialise son orientation en octobre, permettant à la communication de reprendre. »

La mission a été conçue pour réinitialiser son orientation plusieurs fois par an, pour orienter son antenne vers la Terre. La prochaine réinitialisation est prévue le 15 octobre. La Nasa mise donc sur le fait que Voyager 2 ne changera pas de trajectoire, par rapport à ce qui était prévu, jusqu’à cette date à laquelle le contact devrait être rétabli.

Quant à Voyager 1, tout va bien. La sonde sœur de Voyager 2 poursuit son périple à 24 milliards de km de la Terre. Tout fonctionne correctement, mais la mission n’a pas été épargnée par les bugs : un étrange souci avait touché Voyager 1 en 2022.


Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !