L’incendie « Oak Fire » qui s’est déclaré en Californie est si gigantesque que sa fumée est observable depuis l’espace. L’ISS a obtenu des images inquiétantes en passant au-dessus de la zone.

La situation se dégrade en Californie. Un incendie baptisé « Oak Fire », qui s’est déclaré vendredi 22 juillet 2022 à proximité du parc national de Yosemite, continuait encore de se propager lundi 25 juillet. D’après le dernier bilan de la situation, évoqué par l’AFP, les feux ont pu parcourir 7 000 hectares de végétation et l’incendie « se propage à toute allure ».

Des fumées visibles à 400 km d’altitude

Cet incendie est si considérable que les fumées qui s’en dégagent sont même visibles de l’espace, a remarqué France Info. C’est depuis la Station spatiale internationale (ISS), qui évolue en orbite terrestre à environ 400 kilomètres d’altitude, que des images spectaculaires et inquiétantes ont été prises. On voit ainsi dans ce tweet du compte @ISSAboveYou (un site qui montre en permanence où se trouve l’ISS) une vidéo obtenue le 22 juillet. L’ISS passe au-dessus du nord de la Californie lorsque cette vidéo est filmée.

Pour mieux rendre compte de l’emplacement de ces fumées, le compte Twitter d’ISS Above a également publié une carte montrant quelle était la trajectoire de la station lorsque ces images ont été prises.

oak fire trajectoire iss
Trajectoire de l’ISS au-dessus de la Californie. // Source : Via Twitter @ISSAboveYou

D’autres images aériennes des dégâts provoqués par cet impressionant incendie ont été diffusées par FIRIS (Fire Integrated Real-time Intelligence System), un programme fournissant en temps réel des informations sur les catastrophes en Californie. Le programme permet notamment d’obtenir des images dans l’infrarouge, comme dans ce tweet mis en ligne le 24 juillet par @FIRIS. Les vues de l’incendie ont été immortalisées le 23 juillet.

Les pompiers ont commencé à maîtriser cet incendie géant le 25 juillet, parvenant à stopper son expansion vers l’est, en direction du parc national de Yosemite, selon Reuters. La Californie est particulièrement vulnérable aux incendies, à cause des sécheresses et de la hausse des températures qui se produisent depuis une vingtaine d’années.