Bethesda, qui travaille désormais pour la marque Xbox, a annoncé le report de deux jeux particulièrement attendus : Starfield et Redfall ne sortiront pas en 2022.

Quelles exclusivités va-t-on découvrir sur les plateformes Xbox en 2022 ? Cette question s’installe de plus en plus dans l’esprit des fans, après que Bethesda ait annoncé une mauvaise nouvelle dans un tweet publié le 12 mai. L’entreprise, désormais propriété de Microsoft, a pris la décision de décaler deux jeux très attendus : Redfall, et surtout Starfield. Les deux titres sont prévus pour la première moitié de 2023.

Officialisé en 2018, Starfield devait être la grosse exclusivité Xbox, lancée à temps pour Noël. Il était daté au 11 novembre, avec une disponibilité immédiate au sein du Game Pass. C’est bien évidemment un coup dur pour le service, pour Microsoft et, par ricochet, pour les joueuses et les joueurs. Car, pour Xbox, le calendrier 2022 est de plus en plus famélique.

Starfield // Source : Bethesda
Starfield // Source : Bethesda

Microsoft avait déjà repoussé Halo Infinite

Bethesda s’est bien évidemment rangé derrière l’excuse de la qualité pour justifier les deux reports. « Les équipes à Arkane Austin (Redfall) et Bethesda Game Studios (Starfield) ont des ambitions incroyables pour leur jeu, et nous voulons nous assurer que vous jouerez aux meilleures versions », indique l’entreprise. On peut difficilement lui en vouloir sur ce point. En revanche, on peut se demander pourquoi elle a annoncé Starfield si tôt et, surtout, pourquoi elle a osé le dater sans aucune certitude. Que les développeurs prennent le temps de peaufiner une production de grande envergure, c’est tout à fait normal (la jurisprudence Cyberpunk 2077). En revanche, remplir artificiellement un calendrier n’est pas un signal très positif.

On rappelle que Microsoft a déjà fait le coup du rendez-vous manqué. À l’origine, la Xbox Series S et la Xbox Series X devaient sortir avec Halo Infinite — qui a pris un an de retard pour devenir, il est vrai, une expérience très satisfaisante. Il ne faudrait pas que cela devienne une habitude, surtout pas après les nombreux investissements de Microsoft pour s’offrir une batterie de studios susceptibles d’aboutir à un catalogue d’exclusivités répondant aux critères de qualité et de quantité. Pour le moment, on a vraiment du mal à voir du concret et la comparaison avec Sony et Nintendo, qui partent de beaucoup moins loin car étant là avant, reste douloureuse.

A priori, cette année, la communauté Xbox pourra au moins compter sur un nouveau jeu Forza et, on l’espère, Senua’s Saga : Hellblade 2 (qui a bluffé l’audience avec sa longue vidéo de gameplay de six minutes). Microsoft sera dans l’obligation de rassurer à l’occasion de sa grosse conférence prévue pour le 12 juin. Et il ne pourra plus se cacher derrière son Game Pass pour se faire une place sur le marché. Pour lutter contre Sony, il faut absolument des exclusivités de poids qui sortent régulièrement.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !