Le Battle Royale Call of Duty: Warzone accueille pendant plusieurs jours un événement articulé autour de Godzilla et King Kong.

Call of Duty n’est pas au mieux de sa forme. Alors que Call of Duty: Vanguard est considéré comme un échec par Activision, le Battle Royale Call of Duty: Warzone a été déclaré comme « cassé » par la multinationale. Les fans espèrent un renouveau, normalement programmé pour la fin d’année avec un opus ambitieux et une refonte totale du concurrent de Fortnite. En attendant, ils pourront toujours affronter Godzilla et King Kong dans des sessions en ligne.

Non, vous ne rêvez pas : Warzone accueille bien les deux monstres géants à la faveur d’un événement temporaire baptisé Opération Monarch. Pendant deux semaines, les joueuses et les joueurs vont partager la carte Caldera avec Godzilla et King Kong, qui ne manqueront pas de déchaîner leur puissance pour empêcher les différentes équipes de survivre. On peut souligner l’audace, mais questionner la pertinence de ce crossover, alors que Call of Duty est perçu comme une marque authentique.

Godzilla et King Kong sont dans Call of Duty

Ces associations saugrenues ne sont pas nouvelles dans l’univers du jeu vidéo. Epic Games les a même vulgarisées avec Fortnite, qui cumule les initiatives ayant pour unique but de vendre des tenues à l’effigie de personnages populaires (Star Wars, John Wick, Tomb Raider…). Mais Fortnite reste avant tout une immense plateforme de divertissements, un univers à part pensé pour mélanger tout et n’importe quoi, quand Call of Duty est une véritable institution. En ce sens, voir Godzilla et King Kong débarquer dans Warzone est visuellement impressionnan,t mais prête beaucoup à sourire.

Les premières critiques n’ont d’ailleurs pas tardé à pleuvoir, en témoigne cet article de Game Rant publié le 8 mai — soit avant le coup d’envoi de l’événement. Où les fans de Call of Duty: Warzone s’en prennent aux costumes qu’il est possible d’acheter pour revêtir l’apparence des deux montres et, au passage, enrichir Activision.

Godzilla et King Kong dans Call of Duty
Godzilla et King Kong dans Call of Duty // Source : Activision

Pour certains, l’accoutrement transformant son héros en mini Godzilla est une fausse bonne idée, même s’il aurait du succès dans une soirée Halloween. Concrètement, il peut être repéré de très loin à cause de la présence de néons bleus. Dès lors, certains vont dépenser quelques euros pour s’offrir une tenue qui les rendra plus vulnérables face aux autres.

Ce principe pay-to-lose s’oppose au pay-to-win, des microtransactions qui permettent aux plus fortunés d’avoir des avantages en payant plus que les autres.

Sur Reddit, l’internaute nommé Big_Lebowski301 a parfaitement résumé la situation : « Tous les costumes, y compris ceux de L’Attaque des Titans, sont gênants. C’est un ultime effort forcé de faire un peu d’argent avant l’arrivée de Warzone 2. Ils sont tous incroyablement moches. » Avant Godzilla et King Kong, Call of Duty s’est effectivement mis aux couleurs du manga L’Attaque des Titans. Il a même invité Snoop Dogg dans sa boutique