L’excellent jeu vidéo Hades vient de recevoir un prestigieux prix lors des « Oscars de la S-F et de la Fantasy » : le prix Hugo du meilleur jeu vidéo de l’année.

C’est une consécration de plus pour Hades. Et c’est une grande première pour le prix Hugo, qui récompense chaque année les meilleures œuvres de science-fiction et de fantasy. Le 18 décembre a eu la nouvelle édition du prix littéraire américain et celle-ci comportait une nouveauté : une récompense pour le meilleur jeu vidéo en 2021. Et c’est le titre développé par Supergiant Games qui a raflé la mise.

Prix Hugo

Le prix Hugo (ou Hugo Award) est une prestigieuse récompense littéraire dédiée à la S-F et à la fantasy, qui célèbre surtout des œuvres américaines — mais pas toujours. Le prix existe depuis 1953 et peut être décrit comme les Oscars du genre.

Le jeu vidéo — le quatrième conçu par le studio indépendant, après les non moins excellents Bastion, Transistor et Pyre — faisait pourtant face à des poids lourds de l’industrie vidéoludique, comme Nintendo (avec Animal Crossing: New Horizons), Square Enix (Final Fantasy VII Remake) et Sony (The Last of Us: Part II). Deux autres titres, plus confidentiels, concourraient aussi.

Pour qui suit de près l’actualité du jeu vidéo, les challengers de cette catégorie peuvent sembler étranges : en effet, certains titres ne sont pas sortis en 2021, mais l’année précédente. C’est effectivement le cas de Hades (septembre 2020), Final Fantasy VII Remake (avril 2020), Animal Crossing: New Horizons (mars 2020) et The Last of Us Part II (juin 2020.)

Hades // Source : Capture Xbox
Zagreus, qui va devoir frapper tous les adversaires s’opposant à ses envies d’évasion. // Source : Capture Xbox

Le fait est que la catégorie du meilleur jeu vidéo n’existait pas avant 2021 dans le prix Hugo. Ce paradoxe temporel est assumé et justifié dans l’annonce faite le 25 novembre 2020 par les responsables en présentant cette nouvelle récompense. Ainsi, le prix Hugo accepte que des œuvres publiées pour la première fois en 2020 puissent concourir pour l’édition 2021.

« Une œuvre éligible pour le prix Hugo spécial 2021 est tout jeu ou modification substantielle d’un jeu publié pour la première fois au public sur une plateforme de jeu majeure au cours de l’année civile précédente dans les domaines de la science-fiction, de la fantasy ou de sujets connexes », lit-on. Ces plateformes regroupent Windows, Mac, Linux, iOS, Android, la Switch, la PlayStation et la Xbox.

Quant au jeu vidéo, il est défini comme « une œuvre dans laquelle le choix, l’interaction ou la participation du joueur ou de la joueuse a un impact significatif sur la narration, le jeu, le sens ou l’expérience ». De fait, tous les nominés répondent à cette définition : les choix que l’on fait ont des conséquences durant la partie et sur le destin des personnages que l’on contrôle.

Sortez des Enfers. Mourez. Recommencez

Dans Hades, le but du jeu est très simple : vous incarnez Zagreus, fils d’Hadès, et vous n’avez qu’un seul souhait : quitter les Enfers pour rejoindre la surface — et accessoirement rendre visite aux dieux de l’Olympe. Sauf que le paternel n’est pas tout à fait d’accord avec vos envies d’évasion : il va donc mobiliser l’ensemble de ses forces infernales pour vous barrer la route, par tous les moyens.

La bonne nouvelle, c’est que vous ne serez pas vraiment solitaire dans votre périple : de temps en temps, les autres divinités vous enverront des bénédictions sur votre route pour vous donner des capacités supplémentaires. Choisissez bien : parfois, ils se vexeront si vous n’optez pas pour leur pouvoir et vous le feront comprendre avec colère, avant de se calmer.

Hades // Source : Supergiant Games
Zagreus, au premier plan, son père à droite, et Cerbère, à gauche. // Source : Supergiant Games

Le jeu offre une vue isométrique — un peu comme Diablo, en somme — et s’avère très dynamique et donne la possibilité de réaliser de formidables combos en mêlant les bonnes bénédictions avec certaines armes. Il faudra au moins ça pour terrasser les champions qui vous barreront la route, que ce soit le Minotaure, Thésée ou bien l’Hydre de Lerne – Lernie, pour les intimes.

Outre une direction artistique qui a été unanimement saluée, Hades ravit par son gameplay addictif et son excellente durée de vie — le jeu est long si on veut le finir à fond, avec tous les défis à accomplir. Les dialogues entre les personnages sont également savoureux et témoignent d’une évolution progressive dans les relations entre Zagreus et les autres personnages. On adore.

Vers une catégorie permanente pour les jeux vidéo ?

Il n’est pas certain que la catégorie du meilleur jeu vidéo de l’année perdure dans le prix Hugo, dans la mesure où il ne s’agit pas (encore ?) d’une catégorie permanente. En effet, il s’agissait cette fois d’une catégorie spéciale, comme il en apparaît parfois d’une année à l’autre. Cela fait plusieurs années que se pose la question d’officialiser cette récompense parmi les rendez-vous annuels du prix Hugo.

Le prix Hugo s’ajoute donc à une liste spectaculaire de récompenses remportées par Hades depuis un peu plus d’un an.

Parmi ses plus beaux trophées de chasse, on retrouve par exemple deux victoires aux The Game Awards 2020 (meilleur jeu indépendant, meilleur jeu d’action), le prix Nebula de la meilleure écriture de jeu vidéo (un prix semblable au prix Hugo), trois récompenses au D.I.C.E. Awards (jeu d’action, jeu indépendant, conception) et quelques dizaines d’autres prix.

Hades // Source : Capture Xbox
Parfois, vous pouvez acquérir des bonus ou des items pour avoir plus de vie ou pour vous soigner. // Source : Capture Xbox

Plus généralement, Hades a été encensé par la critique et l’accueil du public a été particulièrement chaleureux. Il a récolté une note moyenne de 8,5 / 10 sur le site SensCritique , 93/100 sur MetaCritic et nombre de grands titres de presse qui font référence lui donnent une note maximale ou au-delà de 8,5/10 ou de 18/20, selon le système de notation.

Nous avons été également très séduits par Hades, en témoigne notre test. La moitié de la rédaction y a joué ou y joue encore, du fait de l’excellent degré de re-jouabilité conféré par ce titre, à travers le système de difficulté symbolisé par les « chaleurs », qui permet d’intensifier le challenge en faisant littéralement monter la température. Pour le dire simplement, c’est notre jeu de l’année 2020.

Certains liens de cet article sont affiliés : si vous trouvez votre bonheur grâce à nous, nous touchons une petite commission. Les liens affiliés dans les articles n’ont aucun impact sur les choix éditoriaux de la rédaction de Numerama et l’angle des articles. On vous explique tout ici.