Blizzard Entertainment a annoncé l’arrivée d’un patch pour Diablo II: Resurrected. Parmi les changements, on notera un rééquilibrage des classes, ce qui n’était pas arrivé depuis plus de 10 ans.

Le 23 mars 2010, à l’occasion d’une mise à jour 1.13c, Blizzard Entertainment rééquilibrait les classes disponibles dans Diablo II. Depuis, le casting n’a pas évolué d’un pouce et l’entreprise n’a même pas profité du lancement de Diablo II: Resurrected — une remasterisation très réussie — pour revoir sa copie. Il faudra en réalité attendre le patch 2.4 pour découvrir des changements pour les personnages, plus de dix ans plus tard.

« Plus de onze ans après, nous allons procéder à des changements pour étendre la diversité dans la construction de son personnage, tout en conservant les spécialités de chaque classe », indique Blizzard dans un communiqué publié le 15 décembre. Pour ce rééquilibrage, les développeurs vont ajuster les compétences moins utilisées, revoir le temps que mettent certains sorts à se lancer ou encore imaginer de nouveaux outils de confort. Malgré tout, Blizzard ne promet pas de « réinventer la roue ». Il ne faudra donc pas s’attendre à une révolution non plus. 

11 ans après, Blizzard rééquilibre les classes de Diablo 2
Diablo II: Resurrected // Source : Blizzard

Ce qui va changer pour les classes de Diablo 2

Blizzard Entertainment ne rentre pas trop dans les détails concernant chaque classe et se concentre sur les grandes lignes. Notons que ce rééquilibrage intervient juste avant le retour tant attendu du mode classé.

Amazone

Blizzard estime que l’Amazone est globalement équilibrée. Pour autant, des changements vont être apportés du côté de ses compétences au corps-à-corps avec plus de puissance et des synergies revues pour encourager les joueuses et les joueurs à davantage les utiliser. Par ailleurs, Blizzard compte améliorer certains pouvoirs liés à l’arc et à l’arbalète, pour un gameplay plus accessible quand la difficulté grimpe. 

Assassin

Pour l’assassin, Blizzard va concentrer ses efforts sur deux éléments : les arts martiaux, notamment la manière dont les points de combo sont gérés quand le niveau est élevé ; et les pièges, certains étant délaissés par la communauté. 

Barbare

Avec le Barbare, Blizzard souhaite ajouter plus de diversité dans les compétences de combat. L’entreprise espère aussi voir plus de joueuses et de joueurs se lancer dans le développement d’un Barbare spécialisé dans les javelots. 

Druide

Le Druide représente visiblement le plus gros chantier pour Blizzard. La liste des ajustements envisagés est plus longue que les autres classes. Ils concernent les pouvoirs liés au feu (qui seraient sous-performants) ou encore les invocations (sous-performantes à haut niveau). 

Nécromancien

Comme pour l’Amazone, Blizzard est ravi de l’état dans lequel se trouve le Nécromancien. Le concernant, les changements seront donc mineurs (révision des dégâts infligés par les mages squelettes, Golems plus efficaces). 

Paladin

Blizzard estime que certaines compétences de combat du Paladin manquent de popularité (exemple : le poing du Paradis). L’entreprise compte aussi améliorer les auras pour qu’ils soient plus efficaces. 

Sorcière

Satisfait de la Sorcière, Blizzard veut juste revoir certains pouvoirs, majoritairement liés aux éléments glace (notamment ceux qui améliorent la résistance) et foudre (révision des synergies pour plus de diversité dans les builds).