Sur Steam, la fonctionnalité Remote Play Together permet de partager des jeux multijoueurs avec ses contacts, même s'ils ne les possèdent pas, à condition d'avoir une connexion à Internet, pour pouvoir streamer les parties. Début mars, la Remote Play Together est devenue encore plus intéressante, puisqu'il n'y a même plus besoin de compte Steam.

Vous avez envie de jouer avec vos amis à un jeu multijoueur, mais vous ne possédez pas le titre ? Ce n’est plus forcément un problème grâce au haut débit, mais aussi grâce à Steam, la plateforme de distribution de contenu en ligne dont Valve est propriétaire. En effet, il a été annoncé début mars des changements dans la fonctionnalité Remote Play Together pour la rendre encore plus attractive.

L’option Remote Play n’est pas nouvelle : de nombreux jeux sont éligibles à ce service, comme Goat Simulator, Overcooked, Cuphead, Shovel Knight, Rayman Legends, Tower Fall ou une ribambelle de jeux Lego. Steam propose d’ailleurs une page en français décrivant plus en détail le service, en soulignant bien le caractère gratuit du service, et en expliquant de quelle façon en profiter.

Maintenant, on peut en profiter même sans compte Steam

Concrètement, l’évolution annoncée par Steam est de donner accès au service Remote Play Together — qui permet à des tiers de jouer à des jeux vidéo qu’ils ne possèdent pas, grâce à une partie diffusée en streaming — aux personnes qui ne sont pas inscrites sur la plateforme. Ce changement avait été annoncé le 25 février. Il est effectif depuis le 1er mars, lit-on dans les pages communautaires du service.

« Maintenant en version bêta, vous pouvez jouer à distance avec n’importe qui — aucun compte Steam n’est nécessaire pour rejoindre votre jeu en cliquant sur un lien », est-il expliqué. Seul prérequis indispensable : que les personnes sans compte Steam installent une application dédiée pour le streaming du jeu : Steam Link. En dehors de ce préalable, il n’y a pas beaucoup d’autres contraintes.

Steam Remote Play
Jouer partout, sur le support de votre choix et à distance avec vos amis. // Source : Steam

Dans la mesure où il s’agit d’une bêta, le service de diffusion en streaming de Steam se limite pour le moment à une seule personne sans compte par partie de jeu vidéo (mais autant de personnes ayant un compte Steam que l’on veut peuvent être invitées dans la partie, dans la limite de ce qu’autorise le jeu). Cette restriction pourrait éventuellement être levée, ou du moins assouplie, à la fin de la bêta.

« Un joueur peut être invité à votre session de jeu Remote Play Together via un lien, aucun compte Steam n’est nécessaire. Des amis Steam supplémentaires peuvent être invités à votre jeu en cliquant avec le bouton droit de la souris sur eux dans votre liste d’amis », est-il expliqué. Autre élément : le service fonctionne à condition que les personnes invitées se servent de Windows, Android, iOS ou d’un PC Raspberry Pi.

Les invitations à rejoindre une partie se font via des liens générés à travers l’interface du service. Il n’y a alors plus qu’à cliquer dessus pour rejoindre la session de jeu, via Steam Link. Bien sûr, pour que l’expérience soit satisfaisante, il convient de posséder une solide connexion à Internet, et de préférence en illimitée, pour que la diffusion de la partie en streaming se déroule dans de bonnes conditions.

Steam développe depuis plusieurs années des services en streaming, puisque les connexions deviennent de plus en plus robustes avec le temps. // Source : Steam

Steam développe le streaming de jeux vidéo

La fonction Remote Play Together est attractive, car elle donne accès à des jeux sans imposer la possession d’une copie par participant. C’est un bon plan pour accéder à la ludothèque de ses contacts, faire des économies ou bien se répartir les frais : dans un groupe d’amis, chacun pourrait acheter un jeu différent et se servir ensuite du service pour mettre, en quelque sorte, leurs achats en commun.

C’est aussi un moyen pour Valve d’ancrer les joueurs et les joueuses sur sa Steam et de possiblement attirer à lui un nouveau public, qui ne possède pas (encore) un compte sur la plateforme de distribution de contenu en ligne. Dans un secteur aussi concurrentiel que le jeu vidéo, ce sont parfois des fonctionnalités, et non pas forcément le catalogue de jeux, qui font la différence.

L’évolution du Remote Play Together s’inscrit dans un long processus engagé par Valve pour développer le streaming. En 2014, on se souvient que Steam a lancé ce chantier pour que l’on puisse jouer aux jeux Windows sous Linux ou Mac. Steam a aussi déployé ses outils sur des TV connectées et sur l’écosystème Apple. La société a aussi lancé Steam Link Anywhere, pour pouvoir jouer n’importe où.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo