Le créateur de Terraria a décidé d'annuler le portage sur Stadia après avoir perdu l'accès aux services proposés par Google.

Trop c’est trop : le 8 février, depuis son compte Twitter, Andrew Spinks a a partagé son agacement à l’encontre de Google. L’intéressé est tellement énervé qu’il a pris la décision d’annuler le portage de son jeu vidéo, intitulé Terraria, sur Stadia. En cause : il aurait inexplicablement perdu l’accès aux services proposés par la firme de Mountain View.

« Google, mon compte a été désactivé depuis maintenant plus de trois semaines. Je ne sais toujours pas pourquoi et, après avoir utilisé tous les moyens mis à ma disposition pour corriger la situation, vous n’avez fait que me tourner le dos  », s’agace Andrew Spinks. Par conséquent, il clame que son entreprise ne soutiendra plus aucune des plateformes de Google à l’avenir. Pour l’heure, Terraria est toujours disponible sur Android. 

Terraria // Source : Re-Logic

Le créateur de Terraria se fâche avec Google

« Mon téléphone a perdu l’accès à des milliers de dollars d’applications sur le Google Play. Je venais d’acheter la trilogie Le Seigneur des anneaux en 4K et je n’ai pas pu la terminer. Les données de mon Google Drive ont complètement disparu. Je ne peux plus aller sur ma chaîne YouTube. Le pire de tout est d’avoir perdu l’accès à ma boîte mail de plus de 15 ans  », énumère Andrew Spinks. Il estime n’avoir jamais enfreint les conditions appliquées par Google. Face à cette incompréhension, il préfère «  couper les ponts ». « Je ne souhaite pas travailler avec une entreprise qui valorise aussi peu ses clients et ses partenaires », conclut-il. 

La brouille entre Andrew Spinks et Google ne date pas d’hier. Le 27 janvier dernier, toujours sur Twitter, son studio Re-Logic indiquait : « Après avoir passé trois heures à essayer d’obtenir une réponse, nous sommes très loin de récupérer nos comptes YouTube et Gmail. Nous avons étés bloqués sans explication depuis maintenant 10 jours. » Depuis, au regard des déclarations récentes d’Andrew Spinks, la situation n’a pas évolué positivement et Google ne semble toujours pas avoir répondu aux appels du développeur.

À cause du silence dans lequel s’est terré Google, Stadia n’aura donc pas droit à Terraria. Sorti en 2010, il prend la forme d’un jeu d’action et d’aventure dans lequel on peut creuser, combattre, construire et explorer. L’objectif est de survivre puis faire fortune et trouver la gloire, sachant que les environnements sont générés de manière aléatoire. Malgré son âge, il parvient encore à réunir plusieurs dizaines de milliers de joueurs chaque jour sur Steam.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo