Disney a annoncé une série issue de l'univers d'Alien. Noah Hawley, le showrunner, avait déjà eu l'occasion de s'exprimer sur sa vision de la série. Et elle se déroulera sur Terre.

De la science-fiction s’est glissée dans ses annonces du 11 décembre 2020, aux côtés des nombreuses séries Star Wars ou Marvel : une série dérivée de la saga Alien. Ce sera produit par la chaîne américaine FX, acquise par Disney lors du rachat de la Fox. D’ailleurs, cette même chaîne produira aussi prochainement une adaptation de Y, le dernier homme, un comics post-apocalyptique.

Cette série développant l’univers d‘Alien, quelques années après le dernier film, Covenant, sera écrite et pilotée par Noah Hawley, qui a précédemment travaillé sur Fargo, Legion ou Lucy in the Sky. En réalité, Disney déterre un projet lancé il y a déjà quelques années par FX et qui avait été mis à l’arrêt par la Fox. Ridley Scott serait en pourparlers pour superviser la série en tant que producteur exécutif.

Logo actuel de la série Alien, en développement. // Source : Disney

Que sait-on sur cette série ? « Préparez-vous à un voyage effrayant situé dans un futur proche, ici, sur Terre », décrit Disney dans un tweet publiant le très sobre logo de la série. Voilà une description qui est bien plus qu’un indice sur un élément essentiel du film : cela se passera sur Terre. C’est une première, dans la chronologie classique de l’univers Alien (si l’on exclut les Alien vs. Predator, ce que l’on se sent tout à fait prêts à faire). L’avantage d’une série qui a été enterrée avant de renaître repose dans les indices déjà disséminés il y a quelques mois sur l’approche de l’œuvre.

La vision de Noah Hawley sur Alien

Il se trouve que Noah Hawley s’était exprimé sur sa vision d’Alien et de ce qu’il voulait en faire. Dans Observer, en septembre 2019, il déclarait que « Alien est, d’une certaine façon, tout le contraire de Star Trek. Il s’agit du pire de l’humanité . Il y a ce moment dans le deuxième film où Sigourney dit : ‘Je ne sais pas quelle espèce est la pire. Au moins, eux, ils ne se sabotent pas les uns les autres pour un pourcentage’. »

« Enlevons l’Alien de la série. De quoi parle la série ? »

Pour Noah Hawley, Alien est aussi et surtout une œuvre de science-fiction parlant de ce que sont — ou en tout cas de ce que peuvent être selon une certaine vision — les êtres humains. Il explique à Observer qu’il compte opérer le même processus créatif à Alien qu’à Legion : même avec l’action, sur une série d’environ 10h, il resterait alors une huitaine d’heures à remplir. Mais à remplir avec quoi ? « Comme je l’ai fait avec Legion, l’exercice est le suivant : enlevons les trucs de superhéros et voyons si c’est toujours un grand spectacle. Enlevons l’Alien de la série. De quoi parle la série ? Quels sont les thèmes, qui sont les personnages et quelle est l’aventure humaine ? Ensuite, on ramène les extraterrestres et on se dit : ‘C’est génial. Non seulement il y a un grand drame humain, mais il y a aussi des extraterrestres ! »

Faire une série se situant sur Terre a donc du sens avec cette approche. Côté format, avant le rachat de la Fox par Disney, la série Alien était présentée comme une minisérie. Il n’est pas impossible que Disney voie les choses autrement.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo