Voici la toute première bande-annonce officielle du Dune de Denis Villeneuve, avec Timothée Chalamet et Zendaya.

C’est l’une des adaptations cinématographiques les plus attendues de l’histoire. Le Dune de Denis Villeneuve sortira fin 2020, et jusqu’à maintenant le film ne s’était montré que par quelques images officielles et surtout énormément de leaks. Ce mercredi 9 septembre 2020, la première bande-annonce est sortie (accompagnée d’une présentation exclusive sur Twitter Movies).

Ce premier trailer est avant-tout esthétique. Il permet de brosser rapidement quelques pans de l’univers de Dune tel que représenté par Villeneuve. On peut enfin voir en action Paul Atréide (Thimothée Chalamet), Chani (Zendaya) ou encore le duc Leto (Oscar Isaac) et Dunca Idao (Jason Momoa). Il nous fait également visiter la planète Arrakis — et on aperçoit les conséquences dévastatrices d’un emblématique ver des sables, en plus de l’apercevoir de face quelques secondes.

Ce que la bande-annonce nous dit sur le film

L’une des premières scènes du trailer nous montre le Gom Jabbar, et l’épreuve que fait subir la Révérende Mère Mohiam des Bene Gesserit à Paul, grâce à la fameuse boîte délivrant une immense douleur, mais dans laquelle Paul doit plonger sa main : «  What’s in the box ? Pain ». Un aspect culte du roman, et durant lequel Timothée Chalamet donne vraiment l’impression d’être Paul Atréides. D’ailleurs, durant tout le trailer, il incarne avec une aisance impressionnante ce personnage.

Extrait. // Source : Dune / Twitter Movies

L’esthétique est, comme on pouvait le voir dès les premières images, fidèle à la cinématographie de Denis Villeneuve, livrant une atmosphère éthérée mettant l’accent sur de grandes étendues. On y retrouve des ingrédients proches de Blade Runner 2049 et Premier contact. Les images ne sont pas seulement belles. La simplicité (voire une forme de minimalisme) des décors et des costumes, contraste avec un sentiment d’immensité insaisissable. «  It’s huge and fantastical », dit d’ailleurs Zendaya dans la présentation sur Twitter Movies, une description qui correspond bien au trailer. La « démesure épurée » visible dans la bande-annonce et les images retranscrit avec fidélité cette sensation paradoxale que procure tout du long le roman de Frank Herbert.

Le résultat : le film de Villeneuve s’annonce épique, non pas en raison d’un spectacle qui en mettrait plein la vue avec de l’action, mais parce que cette bande-annonce pose toutes les bases d’une œuvre massive, capable de raconter une épopée aussi unique que Dune. Qui dit bande-annonce, dit aussi un premier avant-goût de la musique, composée par Hans Zimmer, justement dans cette veine épique, alternant des moments triomphants et d’autres où la tension est physiquement palpable dans les notes.

Les fans en attendent beaucoup, et le long teasing a joué de cette attente. Celle-ci est récompensée, puisque les images sont plus que prometteuses. Les espoirs ne semblent pas vains. Mais espérons que l’immense « hype » que cela génère chez beaucoup de gens ne crée pas de déception au cinéma le 23 décembre prochain.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo