Le futur de la stratégie gaming de Sony pourrait passer par de plus en plus de sorties de ses jeux sur PC. La tendance a été amorcée avec Death Stranding et Horizon Zero Dawn. Microsoft, de son côté, le fait depuis des lustres.

Sony est encore loin de la stratégie d’ouverture orchestrée par Microsoft depuis quelques années. Mais, petit à petit, la firme nippone envoie des signaux prouvant qu’elle souhaite s’adresser à un autre public. Cette année, Death Stranding et Horizon Zero Dawn, deux exclusivités de poids de la PlayStation 4, ont été proposés aux joueurs PC. Ce qui était encore inenvisageable il y a quelques années pourrait finalement devenir un véritable changement de philosophie du côté de Sony. Et c’est tant mieux.

La multinationale nippone pourrait en effet être tentée de commercialiser plus de ses propres productions sur PC. C’est une voie possible, esquissée dans un document officiel publié le 29 août. Sony y indique clairement qu’il songe à lancer plus de jeux sur le segment PC. À ses yeux, c’est d’abord un enjeu commercial : «  La concurrence des jeux PC en ligne devrait continuer de s’intensifier. » Autrement dit, il y a des joueurs sur PC qui resteront toujours sur PC, mais que Sony peut quand même toucher pour accroître sa rentabilité et faire rayonner ses marques.

Horizon : Zero Dawn // Source : Sony

Les jeux vidéo devraient sortir sur toutes les plateformes

Serait-ce le glas des exclusivités telles qu’on les connaissait à l’époque où elles étaient les meilleurs arguments pour choisir un camp plutôt qu’un autre ? Peut-être. Dans tous les cas, la politique de Microsoft, qui commence à être un petit peu imitée par Sony, est positive. Elle permet de laisser le choix aux joueurs d’évoluer là où ils le désirent. Certains préféreront jouer à Halo Infinite sur Xbox Series X, confortablement installés sur leur canapé, quand d’autres voudront pousser les graphismes au maximum sur leur configuration PC à trois écrans. Cette notion de liberté, les acteurs du marché de la SVOD l’ont bien compris : Netflix se fiche de savoir si vous regardez La casa de papel sur un iPhone ou sur une Smart TV, pourvu que vous regardiez la série. En lançant Fortnite sur iOS et Android, Epic Games a également compris.

Sony a longtemps été réticent à l’idée de porter ses marques ailleurs pour une raison évidente : il s’agit d’un manque à gagner pour ses propres consoles. Il y a même un risque de cannibalisation des ventes : qui achètera une PlayStation 5 si le futur God of War sort sur PC ? Pour éviter de se saborder, Sony a trouvé une parade : porter les exclusivités beaucoup plus tard. Horizon Zero Dawn a été lancé en 2017 sur PS4 mais les joueurs PC ont attendu 2020 pour en profiter. C’est une solution pour continuer à privilégier le segment principal (les consoles). Pour preuve, Sony a attendu la fin du cycle de vie de la PS4 pour proposer des titres aux joueurs PC. Au passage, cela permet de rentabiliser les investissements plusieurs années après et, mieux, d’encourager certains joueurs impatients à acquérir une console. En l’occurrence, les portages PC serviraient de publicités pour la PS4 et la PS5, qui auront les futures nouveautés d’abord.

Si Microsoft, beaucoup, et Sony, un peu, semblent donc être ouverts à un marché où les exclusivités pures et dures prennent de moins en moins de place, Nintendo ne devrait pas les suivre. Connaissant la politique de la firme nippone, très protectrice avec sa propriété intellectuelle, on n’imagine pas une seule seconde The Legend of Zelda : Breath of the Wild débarquer sur PC. Nintendo évolue dans une autre sphère et mise sur sa capacité à proposer de nouvelles manières de jouer. Elles s’appuient parfois sur des fonctionnalités exclusives à ses consoles, ce qui peut empêcher certains portages pour des raisons techniques.

En bref, la fin des exclusivités n’est pas encore pour tout de suite, mais les choses évoluent dans le bon sens, avec de moins en moins de joueurs laissés sur la touche parce qu’ils ne possèdent pas telle ou telle plateforme. Aujourd’hui, il n’y a plus que celles et ceux qui adorent se nourrir de la guerre des consoles dans le but de noircir les forums pour trouver encore un intérêt aux exclusivités. À l’heure actuelle, il y a un grand gagnant qui se dégage : le joueur PC.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo