Victime de son succès, Fall Guys attire les tricheurs. Des comportements ont été pointés du doigt par les joueurs et le studio Mediatonic a indiqué qu'il travaille sur le problème.

Fall Guys : Ultimate Knockout est le carton du moment. Sorti la semaine dernière sur PS4 et PC, il s’est déjà écoulé à deux millions d’exemplaires sur Steam et attire plusieurs milliers de spectateurs sur Twitch. Il s’agit d’un Battle Royale bon enfant, articulé autour d’une série d’épreuves inspirées d’émissions télévisées. Malheureusement pour lui, ce succès s’accompagne du spectre de la triche.

Dans un tweet publié le 9 août, Mediatonic a expliqué : « Nous avons pris connaissance du problème des speedhackers et nous travaillons dessus. » Le studio répondait aux signalements de plusieurs joueurs ayant été victimes et/ou témoins de comportements malavisés. Malgré son positionnement moins axé sur la compétition, Fall Guys : Ultimate Knockout n’échappe pas aux tricheurs.

Fall Guys : Ultimate Knockout // Source : Delvolver

Comme tous les Battle Royale, Fall Guys fait face à la triche

Sur les réseaux sociaux, on peut trouver plusieurs vidéos montrant des chenapans à l’œuvre. Dans la plupart des cas, ils utilisent un outil qui leur permet d’aller beaucoup plus vite que les autres, un avantage considérable lors des parcours de courses. D’autres parviennent à survoler plus facilement les obstacles, ce qui leur permet, là aussi, de rallier l’arrivée plus rapidement.

« La triche enlève le plaisir de tout le monde », déplore Mediatonic, interrogé par Polygon le 10 août. Si Fall Guys : Ultimate Knockout reprend le principe du genre Battle Royale — être le dernier survivant –, il mise plutôt sur son ambiance décalé et son gameplay parfois aléatoire pour convaincre. Comprendre : gagner importe moins que s’amuser. Visiblement, certains sont quand même prêts à tout pour coiffer la couronne, sachant que leurs subterfuges ne sont pas adaptés à l’ensemble des défis (ils ne sont pas tous basés sur la vitesse).

Bien évidemment, comme Fall Guys : Ultimate Knockout attire beaucoup de monde, le risque d’accueillir des tricheurs sur les serveurs n’en est que plus grand. C’est une question de proportionnalité. Tous les Battle Royale ayant connu un départ fulgurant avant lui ont subi le même sort. Pour lutter contre ce phénomène, Activision, éditeur de Call of Duty : Warzone, a par exemple décidé de faire jouer les tricheurs ensemble.  

Article publié initialement le 11 août 2020 et mis à jour le 29 octobre 2020

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo