Lors de sa conférence Forward diffusée dimanche soir, Ubisoft n'a pas évoqué Skull & Bones, un jeu de pirates qui a pourtant été annoncé en 2017. Il se murmure qu'il aurait fait l'objet d'un reboot.

Assassin’s Creed Valhalla, Watch_Dogs : Legion, Far Cry 6… Ubisoft a misé sur des valeurs sûres dimanche 12 juillet, à l’occasion de sa conférence de présentation Forward. Néanmoins, une absence n’aura pas échappé aux fans les plus assidus de la firme française : une fois encore, Skull & Bones ne faisait pas partie des festivités. Cela peut paraître étrange pour un jeu annoncé en 2017 et qui a totalement disparu des radars depuis 2018, essuyant plusieurs retards.

En réalité, Skull & Bones existerait toujours parmi les futurs projets d’Ubisoft. Selon les informations de Video Games Chronicle publiées le 13 juillet, le jeu de pirates, dérivé des phases en bateau des Assassin’s Creed, aurait fait l’objet d’un reboot total. En octobre dernier, Yves Guillemot annonçait qu’il s’agissait toujours d’un produit au gros potentiel. Sa sortie n’est pas attendue avant l’année fiscale qui débutera le 1er avril 2021, alors que l’échec assumé de Ghost Recon Breakpoint avait forcé Ubisoft à revoir tout son calendrier.

Skull & Bones // Source : Ubisoft

Skull & Bones s’inspirerait de Fortnite

À l’origine, Skull & Bones était présenté comme un jeu de bataille navale se déroulant dans l’univers de la piraterie. Ubisoft Singapour devait reprendre le gameplay marin d’Assassin’s Creed IV : Black Flag et l’approfondir pour en faire une vraie expérience orientée multijoueur, avec une grande part laissée à la personnalisation. Dorénavant, il serait davantage question d’un jeu-service inspiré par le succès massif de Fortnite, célèbre pour ses mises à jour très régulières.

Selon une source anonyme proche du développement, le Skull & Bones de base ne se serait pas suffisamment différencié des autres jeux en monde ouvert d’Ubisoft (Assassin’s Creed, The Division et Watch_Dogs) — alors que c’était le but. La nouvelle mouture, actuellement en développement, s’articulerait autour d’un univers persistant avec des quêtes, des personnages et des intrigues qui évolueraient en fonction des actions des joueurs. En ce sens, le focus serait moins sur la compétition, plus sur la collaboration au sein de la communauté.

À noter que le compte Twitter n’a plus donné signe de vie depuis mai 2019, avec un message se voulant rassurer sur la qualité. A priori, il faudra s’armer d’un peu de patience avant de lever l’ancre.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo