L’ambiance d’un jeu vidéo point & click avec uniquement quelques cartes et un livret d’aventures. C’est Adventure Games - Le Donjon, notre jeu de société de la semaine.

Vous vous réveillez dans une cellule humide, au fond d’un donjon. Et ce n’est là que votre premier problème, car vous n’avez aucune idée et aucun souvenir de ce qui s’est passé, et ne savez pas comment en sortir.

Contrairement à ce à quoi on s’attend en prenant la boîte en main, Adventure Games – Le Donjon n’est ni un jeu d’enquête ni un escape game. Il n’y a pas d’énigme ou de code à déchiffrer. À la place, il reprend à son compte les principes des jeux vidéo de type point & click, en vogue dans les années 80 et 90.

Adventure Games
La cellule dans laquelle vous vous réveillez // Source : Iello

Vous commencez la partie enfermés dans une cellule, et la première étape de votre périple consiste à trouver un moyen d’en sortir. Chaque lieu est représenté par une grande carte illustrée, présentant plusieurs numéros. À chacun d’eux correspond un paragraphe du livret d’aventures.

C’est par leur biais que vous avancez dans l’histoire, et comprenez petit à petit ce que vous faites là. Il peut s’agir d’une rencontre avec un personnage, d’un indice, d’un piège parfois, etc. Certains indiquent des cartes numérotées à récupérer, des objets qui vous serviront plus tard.

Adventure Games
Associer les cartes 10 et 15 renvoie vers le paragraphe 1015, qui lui-même indique de prendre la carte 12 // Source : Iello

Comme dans un point & click, il est possible de combiner deux cartes, ou une carte et un élément d’un lieu. L’association de leurs deux numéros, si elle est valide, renvoie alors vers un nouveau paragraphe du livret, et donc un nouvel objet, un nouveau lieu, ou la suite du scénario.

De lieu en lieu, de paragraphe en paragraphe, vous avancez dans votre aventure, jusqu’à son dénouement. L’histoire est découpée en trois chapitres qui se suivent. Soit autant de parties. La difficulté et la durée sont croissantes. Une trentaine de minutes pour la première, près du triple pour la dernière.

Pourquoi c’est bien

Alors que l’on s’attendait à jouer à un énième escape game, nous avons été surpris par l’adaptation plutôt fidèle (toute proportion gardée) du système de point & click. Un peu à l’instar de Château Aventure qui reprenait à son compte le principe des jeux d’aventure textuel.

Adventure Games
Source : Iello

Bien qu’il soit jouable tout seul, il est nettement plus amusant d’y jouer à plusieurs. On confronte alors ses idées, ses théories, et chaque joueur dispose de son propre pion pour aller où bon lui semble : le groupe n’est pas obligé de resté uni tout du long.

Assez étonnamment, la mécanique fonctionne bel et bien. Évidemment, c’est la combinaison de deux cartes qui forme la pierre angulaire du jeu et rappelle sa source d’inspiration.

Adventure Games
Source : Iello

Il ne manque guère que le côté loufoque caractéristique de la plupart de ses ainés vidéoludiques (les jeux LucasArts, évidemment). Nous sommes ici en présence d’un jeu allemand, et ça se sent : tout est très rigoureux, mais l’histoire manque d’un peu de fun.

Mais même si l’intrigue n’est pas d’une originalité folle, il est difficile de lâcher le jeu entre deux chapitres, tant on a envie de réussir à sortir de ce lugubre donjon.

Une adaptation plutôt fidèle du système de point & click

Il ne s’agit que du premier opus de la série Adventure Games. Trois autres boîtes existent déjà dans cette gamme, mais uniquement en allemand pour le moment. Croisons les doigts pour qu’elles soient également traduites.

Le Donjon pose les jalons d’une nouvelle collection et en constitue une excellente introduction. La mécanique fonctionne parfaitement, le jeu est prenant. Il ne lui manque qu’un peu d’originalité et de fun dans l’intrigue, comme le proposaient les jeux vidéo dont il s’inspire. Nous avons hâte de nous confronter aux prochains opus. S’ils parviennent à se renouveler, la série pourra rejoindre les excellents Exit et Unlock pour celles et ceux qui aiment ce genre d’expérience.

  • Adventure Games – Le Donjon est un jeu de Matthew Dunstan et Phil Walker-Harding
  • Illustré par Martin Hoffmann
  • Édité par Iello
  • Pour 1 à 4 joueurs à partir de 12 ans
  • Pour trois parties d’environ 75 minutes
  • Au prix de 15,95 € chez Philibert

Certains liens de cet article sont affiliés : si vous trouvez votre bonheur grâce à nous, nous touchons une petite commission. On vous explique tout ici.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo