Excellent film d'action décomplexé, le premier Kingsman bénéficie d'un Blu-ray UHD à l'image soignée. Comme ses héros.

La séance Blu-ray UHD du week-end est un rendez-vous imaginé par la rédaction de Numerama pour vous proposer des tests de Blu-ray UHD. Vous y trouverez des films dont le disque devrait répondre aux principales exigences en matière d’image et de son, sublimant alors votre équipement dernier cri. 

Véritable coup de cœur signé Matthew Vaughn et sorti en 2015, le premier Kingsman n’a pas vieilli d’un pouce. Il s’intéresse à une agence de renseignement britannique à l’élégance criante. Le film a donné naissance à une saga et c’est le Blu-ray UHD qui nous intéresse aujourd’hui : on a voulu voir si le costume était aussi bien taillé que ceux portés par les héros.

Le film

Alors que James Bond et Ethan Hunt font de la résistance dans la catégorie espionnage, Matthew Vaughn a mis un petit coup de pied dans la fourmilière avec sa saga Kingsman — adaptée de comics signés Mark Millar. Le premier opus offre un souffle décomplexé au genre, avec un côté too much qui recèle un univers plus riche qu’il n’y paraît.

Kingsman se permet en prime de révéler l’acteur Taron Egerton, qui a confirmé son talent dans le biopic Rocketman dédié à Elton John. En attendant le prologue intitulé The King’s Man, vous pouvez aussi regarder la suite sous-titrée Le Cercle d’or.

Kingsman // Source : 20th Century Fox

L’image : 5/5

À l’instar de ses héros, Kingsman bénéficie d’une photographie sophistiquée. Il y a donc de la matière à sublimer et c’est exactement ce que fait le Blu-ray UHD, avec une image à la fois naturelle et très propre. Le gain en piqué se voit dès l’introduction dans le désert, en témoignent les textures fines. Le constat se poursuit sur les motifs des vêtements portés par le casting. Le défilé de mode est appréciable.

On a quand même trouvé quelques plans un peu moins bien définis ; l’incrustation des effets spéciaux se voient un peu plus en UHD. Passés ces quelques défauts, on n’oubliera pas de souligner l’apport du HDR, qui appuie les sources de lumière et raffermit les couleurs (les gerbes de sang sont encore plus rouges).

Kingsman // Source : 20th Century Fox

Le son : 4/5

Du côté des pistes audio, on peut commencer par déplorer l’absence du Dolby Atmos — même en version originale. Le gain en immersion aurait pu être encore meilleur. Dommage. Cependant, le DTS-HD Master Audio 7.1 permet au spectacle virevoltant de Kingsman de bénéficier d’une belle ampleur pour se sentir à l’aise. On en prend plein les oreilles, sachant que l’action vient de partout.

Balles qui fusent, coups de poing appuyés par des basses charpentées, explosions aérées, dialogues clairs malgré tout… Telles sont les qualités du Blu-ray UHD de Kingsman. Évoquons par exemple cette séquence où le personnage incarné par Colin Firth parle à travers un micro : on a l’impression que sa voix résonne vraiment dans notre pièce.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo