Greg McLemore, fondateur du site Pets.com, a mis la meilleure enchère sur la Nintendo Play Station, un prototype hyper rare. Il compte l'exposer dans un musée dédié à sa propre collection.

On connaît l’identité du nouveau propriétaire de la Nintendo Play Station, un prototype de console qui devait symboliser l’association entre Nintendo et Sony (elle n’a jamais abouti). Il s’agit de Greg McLemore selon les informations de Forbes publiées le 7 mars. L’intéressé, forcément très riche, a dû débourser la somme de 360 000 dollars pour acquérir la Super Nintendo équipée d’un lecteur de CD-ROM.

On aurait pu penser que cette Nintendo Play Station partirait à un montant beaucoup plus important. Lors de notre pointage datant du 14 février, l’objet était déjà à 360 000 dollars. Tant mieux pour Greg McLemore, qui faisait notamment face à Palmer Luckey, co-fondateur d’Oculus VR.

Que compte-t-il faire de la console ? L’exposer dans un musée, parmi son immense collection personnelle.

Nintendo Play Station // Source : Heritage Auctions

La Nintendo Play Station est entre de bonnes mains

Greg McLemore doit une partie de sa fortune au site de vente en ligne Pets.com, spécialisé dans les produits pour animaux et célèbre pour sa mascotte créée à partir d’une chaussette. Grâce à l’intérêt porté par Amazon et à la bulle spéculative entourant les sites internet à la fin des années 90, il est devenu riche et, depuis plusieurs années, s’amuse à rassembler des pièces rares pour sa collection personnelle (qui réunit des machines étranges selon un portrait publié par Robb Report en août 2015).

À ses yeux, les 360 000 dollars dépensés pour acquérir la Nintendo Play Station ne sont rien dans un marché gris où tout reste possible (récemment, une cartouche de Super Mario Bros. dans un état irréprochable s’est vendue à 100 150 dollars, un record). Néanmoins, il avait contacté le vendeur il y a quelques années pour lui faire une offre à 100 000 dollars — refusée à l’époque.

« Je suis intéressé par le fait de partager ma passion du gaming. Je me focalise sur l’évolution du jeu vidéo, notamment comment les premières machines d’arcade ont inspiré les jeux vidéo et comment les premiers jeux vidéo ont influencé, plus tard, l’innovation. Je crois que la Nintendo Play Station s’inscrit dans cette volonté », explique celui qui espère pouvoir ériger un musée permanent pour exposer ses trouvailles. Dans un premier temps, il va organiser des événements avec des partenaires pour montrer certaines pièces. La Nintendo Play Station sera par exemple exhibée à l’occasion d’une exposition sur l’influence asiatique, durant le printemps et l’été 2021. 

Partager sur les réseaux sociaux