Le vrai mode multijoueurs de Mario Kart Tour arrive. Une bêta sera lancée en décembre. Elle sera payante.

Le jeu de microtransaction courses Mario Kart Tour va enfin avoir un vrai mode multijoueur en ligne. C’était l’une des nombreuses déconvenues à la sortie du titre de Nintendo sur iPhone et smartphones Android : nous avions découvert que tous les personnages étaient en fait des bots. Une information que Nintendo n’avait pas mise en avant, mais n’avait pas cachée non plus, dans la mesure où il était précisé dans la FAQ que le mode multijoueur arriverait plus tard.

Ce « plus tard » a désormais une date, ou du moins une fourchette. Le compte Twitter officiel du jeu mobile a affirmé que le premier test de courses multijoueur en ligne et en temps réel débuterait en décembre, soit dans un peu moins d’un mois. On peut s’attendre à un système proche de celui de Mario Kart 8 sur Nintendo Switch, où les joueuses et joueurs s’attendent dans un espace dédié avant de se retrouver sur le circuit une fois que tout le monde est prêt.

Un bêta test… payant

Évidemment, Mario Kart Tour oblige, le bêta sera payant. Plus exactement, il sera réservé aux joueuses et joueurs disposant d’un abonnement Mario Kart Tour Gold Pass, commercialisé 5,49 €. Un passe que nous avions qualifié d’aberration à son lancement, tant il nous paraissait être un moyen de faire payer pour faire payer. C’était aussi la conclusion de notre article sur la monétisation de ce jeu : tout est payant et les mécaniques de séduction et d’addiction pour faire passer à la caisse sont nombreuses.

Avec ce bêta test payant, on se dit au moins que le passe trouve une certaine légitimité : il permet d’accéder en avant-première à de nouvelles fonctionnalités. Il n’est pas exclu, cela dit, que Nintendo réserve une partie de son jeu à ses abonnés — une information qui n’a pas été communiquée pour le moment. Rendez-vous en décembre pour savoir si cette version enfin complète de Mario Kart Tour valait la peine d’attendre.

Mario Kart Tour // Source : Nintendo

Partager sur les réseaux sociaux