Premier couac dans le lancement de Google Stadia : les premiers acquéreurs ne seront pas tous servis le 19 novembre.

Vous avez précommandé l’un des deux premiers packs de lancement de Google Stadia ? Cela ne garantit pas que vous pourrez y jouer dès le 19 novembre, date à laquelle le service sera mis en ligne par la firme de Mountain View. Selon les informations de The Verge publiées le 22 octobre 2019, les livraisons ne seront pas toutes honorées en même temps — que vous ayez craqué pour l’option Founder’s Edition (en rupture) ou Premiere Edition (en précommande à 129 euros).

Google enverra donc les kits Stadia par vagues, en fonction de la date de la précommande (le principe du premiers arrivés, premiers servis). La multinationale promet néanmoins que les utilisateurs seront servis dans les deux semaines suivant la sortie. Pour certains, le futur débutera donc en décembre.

Google Stadia // Source : Google

Google joue la prudence avec Stadia

Il apparaît difficile de justifier ce choix de Google, tout du moins du côté de la production. En revanche, on peut comprendre que le géant soit frileux à l’idée que trop de monde se bouscule sur les serveurs dans les premiers jours. Opter pour une livraison fragmentée permet de se donner un peu d’air et de voir venir. On y voit une forme de prudence, qui constitue le leitmotiv de Google depuis le début. Car, en réalité, le vrai lancement de Stadia n’aura lieu qu’en 2020, quand la formule gratuite sera disponible et que les packs physiques ne seront plus le seul moyen de s’abonner.

Au final, Google ajoute une nouvelle étape dans le calendrier de Stadia :

  • Livraison des premiers acheteurs du pack Fondateur le 19 novembre ;
  • Livraison des autres packs Fondateurs + livraison des pack Premiere Edition entre fin novembre et début décembre ;
  • Lancement pour tous en 2020.

Si vous vouliez vraiment Stadia le 19 novembre, on espère que vous avez précommandé assez tôt.

Crédit photo de la une : Google

Partager sur les réseaux sociaux