La coproduction franco-allemande mise en ligne ce vendredi 30 novembre sur Amazon Prime Video accumule les clichés sans réussir à fidéliser le public sur plusieurs épisodes. Mais le plus gros échec réside dans son mode de diffusion, avec une VF atroce qu'il est impossible de contourner.

Imaginez des Allemands. Qui parlent allemand. Mais en fait, ils parlent français. Mais les Français ne les comprennent pas. Ce quiproquo incompréhensible vient d’Amazon, qui a décidé que sa première série française, Deutsch-Les-Landes, ne serait disponible qu’en VF sur sa plateforme Amazon Prime Video. Le concept ne s’y prête pourtant pas.

Il s’agit d’un petit village fictif du sud de la France, Jiscalosse (rires), contraint d’accueillir 200 Allemands après un partenariat avec une grande entreprise germanique. La série a donc été tournée dans les deux langues, avec des actrices et acteurs français (Marie-Anne Chazel, Sylvie Testud) et des allemands (Christoph Maria Herbst, Rufus Beck, etc.).

Mais, surprise ! Lorsque les spectateurs français regarderont la série ce 30 novembre 2018, jour de sa mise en ligne, ils découvriront que les acteurs allemands ont été doublés… en français. Contacté, Amazon a confirmé à Numerama que l’option VOST n’est pour l’instant pas d’actualité. Les spectateurs seront donc forcés de supporter cette version complètement absurde qui, en plus de saboter très largement le jeu du (plutôt bon) casting allemand, gâche également tous les malentendus linguistiques au potentiel comique. À l’heure des plateformes SVOD qui offrent naturellement la possibilité à leurs abonnés de choisir aussi bien la langue que les sous-titres, la décision d’Amazon est au mieux anachronique, au pire complètement abracadabrante.

Capture de l’affiche de Deutsch-Les-Landes // Source : Amazon Prime Video

Des clichés redondants

Celles et ceux qui passeront outre ce premier défaut devront s’armer de courage pour oublier les autres. Le scénario ayant été coécrit par les scénaristes de Bienvenue chez les Ch’tis (Alexandre Charlot Franck Magnier), on s’attendait forcément à des clichés bienveillants. Mais on les imaginait drôles. Ici, on peine à décrocher un sourire devant les redites épuisantes.

Les Allemands aiment leur grosse voiture. Ils aiment laver leur voiture. Ils aiment se plaindre que leur voiture a une égratignure. Ils aiment se moquer de la voiture des Français. Aurait-on loupé un partenariat avec Volkswagen dans le générique de fin ? Ou y a-t-il si peu de stéréotypes allemands pour que les berlines noires soient si prépondérantes au fil des épisodes ?  (Pas d’inquiétude, en réalité, car il y a aussi les Allemands naturistes et les Allemands control freaks).

Capture de la bande-annonce de Deutsch-Les-Landes // Source : YouTube

Mais le problème de Deutsch-Les-Landes est encore plus global : il réside dans la tentative ratée de mélanger des genres sans parvenir à formuler une réelle proposition scénaristique affirmée. Où l’on retrouve des indices de modernité (oh, un gode connecté) perdus au milieu de discours attendus (les Français sont passionnés, les Allemands rationnels). Où quelques instants rafraîchissants essaient péniblement de sauver l’enchaînement de références éculées — la demi-finale de foot France-Allemagne de 1982, parce que pourquoi avoir des références de moins de 36 ans ?

Aucune diversité

Évidemment, tout ce petit monde est très, très, très blanc et inévitablement hétérosexuel  — peut-être un hommage aux couples de Scènes de Ménage  ? On s’était surpris à espérer un peu d’audace à la Grace and Frankie avec à un casting qui, pour une fois, permettait à des femmes plus âgées d’être en tête d’affiche. Mais Deutsch-Les-Landes n’a rien de ladite série de Netflix, qui prend son temps pour fouiller ses personnages.

Ici, la production d’Amazon prend son temps, mais pour ne rien dire.  Lentement, les 10 épisodes de 26 minutes s’enchaînent sans rythme, malgré une bande originale travaillée qui nous garde éveillés. Seule l’actrice franco-autrichienne Roxane Duran (Le Ruban Blanc) tire vraiment son épingle du jeu — notamment dans son duo avec Sophie Mounicot — en parvenant à apporter de la vie dans cette production figée.

Roxane Duran dans la bande-annonce de Deutsch-Les-Landes // Source : YouTube

Au Monde.fr, Amazon a affirmé être prêt à lancer plusieurs autres séries originales en France. Il y a deux ans, son concurrent Netflix produisait Marseille, un échec cuisant aussi bien en termes de qualité que d’audience — ce que n’a admis Reed Hastings, le patron de Netflix, que très récemment. Faut-il passer par un premier fiasco pour ensuite s’imposer dans le milieu, très compliqué à investir, des séries françaises ? Les plateformes restent encore, pour l’instant, loin d’avoir produit la pépite qui leur rapportera des abonnés supplémentaires.

Deutsch-les-Landes (10×26 minutes) est disponible sur Amazon Prime Video à partir du 30 novembre 2018. Amazon Prime Video est compris dans l’abonnement Amazon Prime.

En bref

Deutsch-Les-Landes sur Amazon Prime Video

Note indicative : 1/5

Un accident industriel, Deutsch-Les-Landes l'est incontestablement, au sens propre du terme. Sur le fond, les épisodes sont poussifs et lents, mais c'est la forme qui finit d'achever un sentiment d'immense frustration. La série, tournée en deux langues, est disponible uniquement en version française sur Amazon Prime Video. Un enfer pour comprendre les blagues, les situations censées être comiques, et même tout l'esprit de la série.

Top

  • Roxane Duran
  • La musique
  • Le casting allemand

Bof

  • La VF obligatoire
  • L'absence d'intrigue captivante
  • Les blagues redondantes

Vous voulez savoir si  votre série américaine préférée aura une saison supplémentaire ? Numerama a lancé Annulotron, un moteur de recherche clair, instinctif et facile à utiliser, spécialement dédié aux séries américaines. Essayez-le ci-dessous en tapant le nom de la série dans la barre de recherche !

Votre série préférée a-t-elle été annulée ?

Tapez son nom dans l'Annulotron pour le savoir !

Crédit photo de la une : YouTube

Partager sur les réseaux sociaux