Envie d'une soirée jeux vidéo le soir d'Halloween ? On vous a sélectionné cinq jeux récents pour être sûr d'avoir peur. Oserez-vous faire une partie jusqu'au bout ?

Quand on a passé l’âge de se déguiser, de demander des bonbons dans la rue et que l’on a déjà balayé tout le catalogue de films d’horreur à sa disposition, il ne reste plus que les jeux vidéo pour se faire quelques sueurs froides pendant la soirée d’Halloween. Comme au cinéma, il est possible de s’offrir un soupçon de sursauts sur son canapé avec une manette entre les mains — seul ou entre amis. Peut-être est-ce encore mieux : vous n’êtes plus simplement spectateur, mais aussi acteur de l’expérience.

Voilà pourquoi la rédaction de Numerama vous partage une sélection de cinq jeux vidéo susceptibles de faire peur même aux plus courageux. Nous avons volontairement inclus des productions récentes afin que vous puissiez en profiter sans problème.

Resident Evil 2 (PS4, Xbox One et PC)

Le remake-hommage

Capcom a démarré l’année 2019 pied au plancher : avec un remake de sa pépite Resident Evil 2 à mi-chemin entre le old school et le moderne. Si certaines mécaniques ont vieilli malgré la remise au goût du jour, le côté hommage fonctionne et les fans ne manqueront pas d’apprécier. D’autant que la firme nippone profite du moteur graphique RE Engine pour proposer un rendu visuel qui célèbre le gore et appuie l’ambiance délétère. Même en connaissant l’épisode original sur le bout des doigts, il y a de vraies raisons de sursauter.

Alien : Isolation (PS4, Xbox One, PC)

Toi versus Xénomorphe

« Dans l’espace, personne ne vous entendra crier » : vous connaissez sans doute cette phrase, tirée des films Alien. D’une certaine façon, Alien : Isolation la transforme en un jeu vidéo. Mélange entre survie (face à la célèbre créature) et infiltration (pour lui échapper), le titre développé par Creative Assembly est une franche réussite. Non seulement il respecte l’héritage des longs métrages, mais cette fidélité aveugle n’accouche pas d’une expérience hors-propos ou risible. Ce n’est pas toujours le cas avec un produit sous licence. Bonne nouvelle : il est disponible sur le Xbox Game Pass pour les joueurs Xbox One.

Outlast Trinity (PS4, Xbox One et PC)

La vraie peur

Il suffit de regarder cette vidéo pour se rendre compte de l’impact de la franchise Outlast sur la santé mentale de celles et ceux qui osent y jouer. Le topo est simple : il fait toujours sombre, le sound design tente d’installer une ambiance flippante et on ne peut pas se défendre. Dans le premier épisode, qui se situe dans un asile désaffecté, on passe son temps à échapper à des types étranges et agressifs, sans vraiment savoir où l’on va. Dans le noir, avec un casque vissé sur les oreilles, difficile de juger celui ou celle qui poussera un cri de poule mouillée. Joueurs les plus cardiaques, s’abstenir.

Man of Medan (PS4, Xbox One et PC)

Le film d'horreur 2.0

Vous vous souvenez de vos soirées d’Halloween à enchaîner les films de la trilogie Scream sans frémir ? Man of Medan en est un peu la version 2.0. Loin d’être le jeu le plus effrayant de l’histoire, ce jeu narratif signé Supermassive Games réunit tous les poncifs du genre horreur pour nous plonger dans une expérience interactive où nos choix pourront tuer ou sauver les personnages. Un titre qui se dévore entre amis — et même en ligne grâce à un mode qui permet de jouer avec un inconnu. À noter qu’il s’inscrit dans une anthologie baptisée The Dark Pictures. 

Blair Witch (Xbox One, PC)

La fin est vraiment dingue

Loin d’être le meilleur titre de cette sélection, Blair Witch doit sa présence ici à trois choses : son sound design impressionnant, sa dernière demi-heure coup de poing et son intégration dans le Xbox Game Pass (ce qui le rend gratuit pour les abonnés). On n’oubliera pas non plus d’évoquer sa durée de vie : 4-5 heures, ce qui est parfait pour démarrer la soirée calmement (le début est poussif) et de finir sur les chapeaux de roue (on insiste, la fin est dantesque).

Bonus : Luigi’s Mansion 3 (Switch)

La peur pour les fragiles

Si vous avez vraiment trop peur (et c’est votre droit), vous pourrez toujours compter sur Luigi, héros d’un jeu où il est chargé d’attraper des fantômes mignons — mais qui l’effraient un peu quand même — avec un aspirateur. Disponible en exclusivité sur Nintendo Switch le jour d’Halloween, Luigi’s Mansion 3 est une suite qui ne révolutionne rien, mais reste un plaisir à découvrir. Et même à partager puisqu’il y a un mode coopératif.

Partager sur les réseaux sociaux