Des photos du comédien américain Sam Hyde ont été partagées pour faire croire qu'il était l'auteur de la fusillade au sein de YouTube. Cette fausse information circule depuis des années sur 4chan et Twitter. Si cette pratique est un « mème » identifiable pour certains internautes, d'autres tombent encore régulièrement dans le panneau.

Sa photo apparaît à chaque fois que des rumeurs d’une fusillade commencent à se répandre sur les réseaux sociaux. Sam Hyde, un humoriste controversé américain, a été faussement accusé ce 3 avril 2018 d’être responsable d’une attaque à main armée au siège de YouTube qui a fait trois blessés. Il n’a fallu que quelques heures avant que l’identité de la tireuse ne soit connue. Mais ce laps de temps a permis à des internautes malveillants de reproduire une mauvaise blague sur Twitter : attribuer la paternité du crime à Sam Hyde.

Depuis 2015, plusieurs photos de Hyde sont régulièrement utilisées, publiées et partagées à chaque événement tragique, que ce soit la tuerie de San Bernardino dans un centre de chômage (2015), celle de l’université de Chicago (UCLA) en 2016 ou même des attaques en Europe comme dans un cinéma allemand en 2016.

Capture d’écran d’un tweet lors de la tuerie de UCLA. knowyourmeme

Sam Hyde n’est l’auteur d’aucune de ces fusillades. Il est un comédien de 32 ans à tendance très droitiste, membre d’une troupe appelée Million Dollar Extreme (MDE), notamment connu pour une vidéo publiée en 2013 dans laquelle il parodie les manies des conférenciers qui donnent des TED Talks et se moque de la gauche libérale.

Certains tombent encore dans le panneau

Le trolling dont il est victime puise ses sources, comme beaucoup, dans les forums anonymes de 4chan, imageboard anglophone d’où émanent de nombreuses fausses informations — c’est de lui qu’est partie la rumeur sur un compte offshore d’Emmanuel Macron entre les deux tours de l’élection présidentielle de 2017 —.

Un anonyme poste une fausse vidéo YouTube accompagnée d’une photo de Sam Hyde. Capture d’écran 4chan.

Pour les internautes assidus, Sam Hyde est un mème identifiable. En 2016 déjà, Libération publiait un article intitulé « Sam Hyde a encore frappé », qui recensait brièvement les fusillades qui lui ont été attribuées. Mais il n’est pas rare que les néophytes, moins habitués à engranger les heures passées en ligne ou à tenter de vérifier les informations qui s’y propagent, tombent encore dans le panneau.

En octobre 2015, CNN avait ainsi partagé une photo de Sam Hyde en direct en l’identifiant comme l’auteur de la tuerie de l’Oregon. Deux ans plus tard, le député américain Vicente Gonzalez avait également affirmé en direct à CNN que l’auteur de la fusillade dans une église du Texas était Sam Hyde (à 0:14 dans la vidéo). Sur Twitter, les photos de Sam Hyde sont régulièrement retweetées et favorisées — elles l’ont encore été au cours des événements de ce 3 avril —.

Capture d’écran Twitter le 4 avril 2018

Il est difficile de savoir ce que pense Sam Hyde, dont la réputation est ainsi régulièrement ternie et sa personne mise en danger, de ces dangereux mèmes.

L’Américain n’est pas étranger au forum 4chan ni à ce qui s’y déroule. En 2016, une journaliste de Forbes avait réussi à obtenir une réaction du comique après qu’il avait été désigné sur Twitter comme le tireur de UCLA. Il avait alors affirmé dans un email :

« Le copain de ma femme (nous sommes dans une relation ouverte) en a entendu parler à la télé. Avec le fils de ma femme, ils ont eu vraiment peur pendant quelques jours avant que tout soit résolu. J’ai aussi eu un appel de mon rabbin qui n’a pas arrêté d’essayer de me joindre pour m’empêcher de commettre des actes violents. »

« Des comédiens terroristes misandres »

Loin d’être une réponse sérieuse — comme la journaliste l’a cru au départ, avant d’ajouter une mise à jour à son article —, il s’agit en fait de références à des blagues connues sur 4chan, destinées à des internautes qui aiment tourner en ridicule le fait d’être progressiste, en relation ouverte ou se moquer des personnes de confession juive.

La troupe de Sam Hyde, Million Dollar Extreme, se décrit comme des « comédiens terroristes misandres », et surfent sur de l’humour machiste anti-libéral, anti-minorités. Cet humour, prisé par 4chan, a pourtant causé à Hyde de se mettre à dos de nombreux membres de l’imageboard, notamment après qu’il a créé une fausse campagne de financement participative pour un simulateur de rendez-vous galant avec des My Little Ponies, qui avait levé 4 000 dollars auprès d’internautes crédules.

Capture d’écran du kickstarter de Sam Hyde. Kickstarter

Partager sur les réseaux sociaux