Red Barrels n’exclut une compatibilité VR pour son jeu d’horreur Outlast 2. Mais pas au lancement.

En novembre dernier, Red Barrels, studio derrière les jeux très flippants Outlast, lançait un Kickstarter un peu fou qui prévoyait de sortir une couche pour les joueurs les plus peureux. Hélas, la campagne réclamant 40 000 dollars canadiens (27 850 € environ) n’a pas abouti et les fans devront se priver de cet accessoire loufoque au possible.

Toutefois, revenons à quelque chose d’un peu plus sérieux en parlant du deuxième opus, toujours pas daté mais qui bénéfice d’un engouement certain auprès des amateurs de sensations fortes. Naturellement, un tel jeu à la première personne basé sur une ambiance très travaillée a toutes ses chances pour briller avec la réalité virtuelle. Est-ce que la compatibilité est dans le coin de la tête du studio ?

La peur en immersion

Interrogé sur Twitter par un internaute désireux de s’offrir des sueurs froides encore plus marquantes, Red Barrels a confié que Outlast 2 ne sera pas jouable en réalité virtuelle à son lancement, que ce soit sur PC via l’Oculus Rift ou le HTC Vive, ou sur PlayStation 4 grâce au PlayStation VR. Pour autant, la porte ne semble pas totalement fermée et le community manager s’est réfugié derrière l’éternel « on ne sait jamais ».

Il faut dire qu’Outlast 2 aurait tort de se priver de la réalité virtuelle quand on voit Capcom surfer sur la vague avec le prometteur Resident Evil 7: Biohazard. Certes, la firme nippone dispose de beaucoup plus de ressources que Red Barrels. Certes, il faut plus qu’un simple patch pour ajouter pareille fonctionnalité en s’assurant d’éviter les écueils de la technologie (le motion sickness notamment). Mais il faut avouer que le titre s’y prête plutôt bien.

Si l’éventualité devient une réalité, il conviendra peut-être d’y réfléchir à deux fois pour la couche tant elle pourrait s’avérer indispensable…

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !