[Avec France Culture] Dans notre chronique de la semaine dans Le Meilleur des mondes, on fait la paix avec le futur : il y a aussi de l’amour, dans la SF.

Gadgets technologiques, vaisseaux spatiaux… la SF nous inspire souvent ces images matérialistes voire froides. Mais où est l’amour dans tout ça ? Croyez-moi, il y en a ! Vous vous souvenez peut-être du film Her avec Joaquin Phoenix et Scarlett Johansson. Dans ce futur indéterminé, un homme installe un nouveau système sur son ordinateur : une intelligence artificielle. Peu à peu, des sentiments et désirs commencent à naître.

Tomber amoureux d’une IA semble franchement drôle, mais ce film le présente avec délicatesse : Her utilise la technologie pour questionner les fondements de nos sentiments, en toute intimité.

Les Oiseaux du Temps

Laissez-moi vous conter une guerre spatio-temporelle. Elle oppose deux factions qui se battent en voyageant dans le temps pour changer des éléments de l’histoire. Les deux héroïnes, qui s’appellent Rouge et Bleu, appartiennent chacune à un camp ennemi. Elles démarrent pourtant une correspondance secrète. Elles fendent l’armure, elles se confient et voilà que l’amour se développe intensément. Leurs mots contrastent avec l’ambiance de guerre futuriste : « Lire tes lettres revient à cueillir des fleurs en moi, un bouton par-ci, une fougère par-là, à les arranger et à les réarranger pour agrémenter une pièce ensoleillée. »

C’est l’une des plus belles histoires d’amour raconté par la SF : l’ouvrage s’appelle Les oiseaux du temps, d’Amal El-Mohtar et Max Gladstone, vous le trouverez au Livre de poche.

L’odyssée des étoiles

L’odyssée des étoiles prouve aussi que l’amour est compatible avec la science-fiction. C’est le premier roman de SF coréen publié en France, chez Rivages, et vous allez fondre pour ce tendre récit qui brille aussi d’intelligence. Un couple veut se marier, mais il y a un problème problème : lui est sur Terre, elle est sur Alpha du Centaure. Leur amour est séparé par les années-lumière. En raison de la relativité, tout voyage spatial est aussi temporel : elle ne peut pas le rejoindre en quelques mois. Le couple va devoir se coordonner à travers l’espace et le temps pour se retrouver. Ce sera bien sûr semé d’embuches. Mais, à mesure que leur correspondance avance, l’histoire de notre planète avance aussi décennie après décennie, entre catastrophe climatique et conflit politique. 

L’autrice, Bo-Young Kim, nous raconte une histoire d’amour et une histoire du futur. Cette odyssée des étoiles est une odyssée humaine : une science-fiction sublime tant la science, la poésie et la métaphysique se rejoignent parfaitement. 

Les histoires d’amour en SF recentrent les questionnements sur ce qui compte vraiment. Il n’y a pas d’avenir sans les autres, il n’y a pas d’avenir sans l’amitié, l’amour ou la famille. Voilà qui aide un peu à faire la paix avec le futur. 

meilleurdesmondes_numerama2

Pour écouter Le Meilleur des mondes en podcast

Dans cette émission du Meilleur des Mondes, François Saltiel reçoit Axelle Desaint, Olivier Duris et Séverine Erhel pour évoquer l’accompagnement des jeunes dans leurs usages des écrans. Podcast à écouter sur le site de Radio France et sur toutes les plateformes d’écoute.


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.