Un moddeur a créé une version de Super Mario Kart dont la particularité résie dans une caméra fixe, rappelant les premiers jeux Resident Evil. À jouer, c’est un cauchemar.

Aux yeux des millions de fans de Mario Kart, il n’y a sans doute rien de pire qu’une carapace bleue qui vient nous percuter alors qu’on a passé une bonne partie de la course en tête. Un objet imaginé par Nintendo pour matérialiser le fait que la vie est parfois injuste. En réalité, il y a pire que la carapace bleue dans Mario Kart : il y a ce projet de MrL314, expert de la saga et hackeur de la Super Nintendo. Il a imaginé un mode de jeu tout simplement cauchemardesque.

« Bienvenue dans la pire chose que je n’ai jamais créée ! », indique-t-il dans un tweet publié le 24 janvier. L’intéressé s’est amusé à concevoir des parties de Super Mario Kart où la caméra est figé au même endroit et ne suit plus du tout votre personnage. Ce qui revient un peu à rouler à l’aveugle si on ne connaît pas les tracés par cœur. Si vous voulez essayer, à vos risques et périls, rendez-vous à cette adresse.

Resident Evil Kart // Source : Romhacks
Resident Evil Kart. // Source : Romhacks

Le mariage improbable entre Mario Kart et Resident Evil

MrL314 définit son projet comme un « troll », qui a été développé alors qu’il se penchait sur la manière dont la caméra fonctionne dans Super Mario Kart. « C’est un hack très fun et très complexe qui vous offre une nouvelle manière de jouer à Super Mario Kart », explique-t-il. Il a donné un nom à son challenge : Resident Evil Kart, en référence aux plans fixes des premiers jeux d’horreur de Capcom, qui ont grandement gagné en dynamisme au fil du temps.

Utilisés comme des éléments pour instiller la peur (puisqu’on ne peut pas tout voir), ces plans fixes ont donc été appliqués à Super Mario Kart par MrL314. « Au lieu de laisser la caméra vous suivre normalement, la caméra montre des points prédéterminés autour de la piste et fournit différents plans fixes à mesure que vous avancez sur la piste. Cela rend le jeu bien plus difficile », poursuit-il. À noter qu’il propose aussi ce défi dans le mode Battle, pour voir qui s’en sort le mieux entre deux participants.

Les retours sur Resident Evil Kart sont comme on les attend : partagés entre la torture que représente ce concept, et le génie d’y avoir pensé. « C’est la meilleure et pire chose que je n’ai jamais vue… Je pourrais essayer de le montrer en stream ! Comment avez-vous pu créer un truc aussi horriblement brillant ? Bon travail ! », reconnaît l’internaute Hazeshift.


Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !