Rebâtir la civilisation humaine dans un monde retourné à l’âge de pierre, c’est l’objectif de Senku, le protagoniste de Dr. Stone. Alors que la saison 3 de cet anime sera diffusée sur Crunchyroll à partir du 6 avril, on revient sur cette œuvre enrichissante.

Et si l’humanité retournait à l’âge de pierre et devait rebâtir de zéro une civilisation aussi avancée que la nôtre ? C’est une question à laquelle l’anime Dr. Stone a voulu répondre. Dans cette œuvre, adaptée du manga éponyme dessiné par l’illustre Boichi (Sun-Ken Rock) et écrit par Riichirō Inagaki (Eyeshield 21), les 7 milliards d’êtres humains qui peuplent la Terre se retrouvent pétrifiés par une mystérieuse lumière verte provenue du ciel.

Forcément, sans femmes et sans hommes, la civilisation humaine s’effondre totalement et laisse place à la nature, qui reprend ses droits en 3700 ans. C’est assez pour que toute trace d’activité humaine disparaisse de la surface de la Terre, mais pas assez pour briser la ténacité du jeune Taiju, qui parvient à se libérer de son enveloppe de pierre le 5 octobre 5738. Si à son réveil, il découvre un monde qui est retourné à l’âge de pierre, il retrouve aussi, à sa grande surprise, un autre humain qui s’est également réveillé. Et c’est une personne qu’il connait très bien puisqu’il s’agit de Senku, un ami féru de sciences.

D’un côté, une montagne de muscles idéale dans ce monde primitif. De l’autre, un cerveau qui connait l’histoire scientifique et technologique de l’humanité de A à Z. Le duo de protagoniste est en place, et l’aventure Dr. Stone débute, avec l’objectif complètement fou de rebâtir la civilisation humaine à partir de zéro.

Ode à la science avec Dr.Stone

Un tel synopsis est déjà assez intrigant pour susciter l’intérêt de toutes personnes passionnées par la science ou par le genre post-apocalyptique. Mais même chez une personne qui ne s’y intéresse pas forcément, la recette peut prendre.

C’est là la force principale de Dr. Stone. Que ce soit avec le manga ou avec l’anime, la science devient intéressante pour n’importe qui, du simple amateur qui passe par là au hasard au scientifique qui connait tous les rouages de la science. À l’arrivée de l’anime en 2019, de nombreuses personnes avaient apprécié le fait que l’intrigue nous fasse redécouvrir à vitesse grand V les deux millions d’années de développement de la civilisation humaine grâce à la science. Cela est dû au fait qu’en se réveillant dans un monde préhistorique, Senku et Taiju doivent repartir de zéro, comme s’ils étaient les premiers humains sur Terre (c’est plus ou moins le cas, mais en dire plus serait un spoiler).

Pour n’importe quelle autre personne, il aurait été compliqué de survivre longtemps dans de telles conditions. Mais Senku n’est pas de cette catégorie. Les inventions et les découvertes faites par l’humanité tout au long de son existence, il les connait toutes, de la découverte du feu au tout dernier iPhone. Il sait aussi comment les reproduire pour survivre, même dans ce monde qui a supprimé toute trace d’existence humaine.

C’est d’ailleurs l’un des éléments qui font de Dr. Stone une œuvre si passionnante, en nous rappelant que le monde tel que nous le connaissons actuellement est le fruit d’une quête de progrès dans le seul et unique but de survivre.

Et en l’observant, ça paraitrait presque simple. Étant l’adaptation d’un manga shōnen nekketsu (genre qui vante souvent le dépassement de soi et l’optimisme à toute épreuve), l’anime Dr. Stone suit le même chemin. Le scénario permet aussi une vulgarisation de la science, qui permet de comprendre rapidement les créations de Senku tout en évitant de se perdre en explication dessus.

C’est justement là que le format anime de Dr. Stone étincelle. Dr. Stone est un anime shōnen, qui cible les jeunes et les jeunes adultes. C’est précisément cette cible éditoriale juvénile qui permet à l’anime d’être le plus accessible possible, même en abordant des sujets scientifiques, qui habituellement peuvent être trop compliqués à expliquer.

Un peu à la manière des séries Il était une fois… l’Homme ou Il était une fois… la Vie, Dr. Stone est un anime éducatif. La recherche fondamentale, dans sa précision la plus incompréhensible pour le commun des mortels, laisse place à une mise en pratique de la science bien plus scolaire (même si l’auteur a déclaré que ce n’était pas son but premier). C’est plus facile à comprendre et à reproduire, même s’il est rappelé à chaque épisode qu’il ne faut pas imiter Senku sans savoir-faire.

Dr. Stone, un manga aussi philosophique que scientifique

D’un autre côté, Dr. Stone soulève aussi de réelles questions philosophiques. Au cours de sa quête, Senku va se faire de nouveaux alliés en leur montrant l’importance de la science, capable de répondre aux besoins de n’importe quel humain, des lunettes au cola (et oui, un épisode nous apprend comment est fait le cola dans ce monde de pierre). Mais il va aussi rencontrer un bon nombre de personnes désireuses de rester dans le monde de pierre, comme Tsukasa, un personnage important de l’œuvre.

Pour cet homme, doté d’un physique et d’une force monstrueuse, cette mystérieuse pétrification est l’occasion de bâtir avec les plus jeunes un nouveau monde, dans lequel l’humain vivrait en harmonie totale avec la nature et sans que rien n’appartienne à personne, pour éviter de reconstruire un monde ou les plus riches s’en prennent aux pauvres.

Les idéaux de Tsukasa, qui voit le progrès comme un poison qui menacera à terme la cohésion entre les humains, pose de réelles interrogations sur la place de la science dans la société. Si la science a permis à l’humain de mieux vivre au fur et à mesure des millénaires, a-t-elle pour autant vraiment amélioré le monde ? Les inégalités, les discriminations et tant d’autres vices propres à l’être humains ont-ils pu être accentués par le progrès scientifique ?

Ce sont en tout cas des questions que se posent Tsukasa, qui préfère miser sur une nouvelle civilisation plus primitive au sein duquel seuls les plus jeunes seraient ramenés à la vie. Le symbole d’une génération encore pure, qui ne doit pas être corrompue par les anciennes. On pourrait presque faire un parallèle avec la crise climatique, où les plus jeunes accusent parfois leurs aïeux d’avoir favorisé le dérèglement climatique pour satisfaire leurs besoins.

La présence et les ambitions de Tsukasa présentent aussi un modèle alternatif au « royaume de la science » voulu par Senku. À l’inverse du scientifique, lui propose un monde où seule la nature compte. L’être humain ne doit plus exploiter la nature, il doit vivre avec. Un raisonnement qui questionne aussi notre capacité à vivre sans la science.

Dr. Stone : New World, la saison 3 pour percer le mystère ?

Toutes ces questions font la richesse de Dr. Stone, qui revient donc dès le 6 avril sur Crunchyroll avec sa saison 3, intitulée New World. Une saison qui s’annonce très importante pour la suite de l’anime, puisque Senku et son équipe vont prendre la mer pour tenter d’élucider le mystère de la pétrification. Un voyage palpitant, qui s’annonce riche en découvertes, en inventions mais aussi en nouvelles menaces.

Nouveauté : Découvrez

La meilleure expérience de Numerama, sans publicité,
+ riche, + zen, + exclusive.

Découvrez Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.