Entre Suzume au cinéma, Demon Slayer sur Crunchyroll, Oshi no Ko sur ADN, voici notre sélection d’animes à ne pas manquer ce printemps 2023.

Après un hiver qui n’en a pas vraiment été un, le printemps est arrivé. Au Japon, le changement de saison coïncide avec l’arrivée sur les chaines de télévision de nouveaux animes, qui remplacent ceux de la saison précédente. Un modèle repris par les plateformes de streaming, qui vont donc laisser place dès le 1er avril 2023 aux animes du printemps. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le catalogue est chargé. Ainsi, si aux côtés des mangas, plusieurs animes à succès verront leur suite cette saison, des nouveautés arrivent aussi.

Sur Crunchyroll, il y aura de quoi passer de longues heures devant la télé

Demon Slayer saison 3 (9 avril)

C’est sans aucun doute l’anime le plus attendu de ce printemps. Après deux saisons de haute volée, Demon Slayer revient avec une troisième saison, qui va mettre en scène de nouveaux pourfendeurs et de nouveaux démons. Un arc très attendu par les fans de l’œuvre de Koyoharu Gotōge, qui fait des ravages depuis la première saison diffusée en 2019.

Il faut dire que Demon Slayer est réalisé par Ufotable, qui est peut-être le meilleur studio du monde. On nous promet même une animation encore plus explosive que les précédentes. Rendez-vous le 9 avril pour découvrir la suite des aventures de Tanjiro et Nezuko.

Hell’s Paradise (1er avril)

Après Jujutsu Kaisen, Chainsaw Man, Vinland Saga et l’Attaque des Titans, le studio MAPPA revient le 1er avril avec une nouvelle pépite : Hell’s Paradise. L’adaptation animée du manga de Yûji Kaku est l’une des plus attendues cette année, et nul doute que l’intrigue fantastique et violente de l’œuvre saura captiver le spectateur.

Hell’s Paradise raconte en effet l’histoire de Gabimaru, un célèbre shinobi du XIe siècle qui cherche à mourir en prison. Sauf que l’entrainement surhumain qu’il a subi pour devenir un combattant lui permet de résister à toute tentative d’exécution. C’est sa rencontre avec une exécutrice particulièrement redoutable qui va donner un nouveau sens à sa vie. En échange de sa vie sauve, celle-ci lui propose un deal : il devra se rendre sur une île mystérieuse pour y trouver un élixir d’immortalité. Une mission pas si compliquée que ça, si on omet le fait que tous ceux qui se sont rendus sur cette île sont revenus découpés en morceaux.

Magical Destroyers (7 avril)

Dans un autre genre, Magical Destroyers s’annonce comme l’un des animes les plus loufoques de cette saison. Cet anime totalement original est sorti de l’imagination de Jun Inagawa et est réalisé par Bibury Animation Studio, qui a déjà travaillé sur la saison 2 et le film de Quintessential Quintuplets. L’histoire se focalise sur les mésaventures d’Otaku Hero, Anarchy, Blue et Pink, un quatuor d’otaku.

Dans leur univers, les animes, les jeux vidéos, les mangas, la musique ou encore le cosplay sont bannis du Japon, ce qui n’est pas concevable pour notre groupe de protagonistes, qui souhaite lancer une rébellion pour reconquérir le quartier d’Akihabara de Tokyo, paradis de la culture geek à Tokyo. Un anime qui s’annonce haut en couleur, et qui entamera sa diffusion sur Crunchyroll le 7 avril.

Mashle (7 avril)

Et si savoir faire un chou à la crème à partir de rien était la base même d’une société ? C’est en tout cas une réalité avec Mashle, un anime produit par A-1 Picture et qui arrive sur Crunchyroll le 7 avril. Dans cette adaptation du manga d’Hajime Komoto, nous suivrons les aventures de Mash Burnedead, un marginal qui passe ses journées à se muscler et qui est né sans pouvoir magique, ce qui est puni par la mort dans cet univers inspiré d’Harry Potter.

D’ailleurs, c’est en étant découvert par un agent de police que Mash se retrouve contraint de rejoindre Easton, une prestigieuse académie de magie, où il doit devenir le meilleur élève pour échapper à la peine de mort. Cependant, ce n’est par la magie qu’il compte le devenir, mais avec ses muscles. Un cocktail explosif, qui ne manquera pas d’attirer de nouveaux fans vers le manga, déjà très populaire en France.

Dr. Stone : New World (6 avril)

À ses débuts en 2019, l’anime Dr. Stone avait conquis par son intrigue aussi passionnante qu’atypique. L’anime nous raconte comment Senku, un scientifique, cherche à rebâtir la civilisation humaine de zéro, après des millénaires pendant lesquels les humains se sont fait pétrifier pour une raison inconnue. Après avoir (re)créé le téléphone portable, des lunettes ou du cola, affronté d’autres humains qui voulaient rester dans ce nouveau monde primitif, Senku et ses amis se lancent dans un nouveau périple.

Ainsi, dans cette troisième saison intitulée « New World », les protagonistes de Dr. Stone vont chercher à résoudre le mystère de cette pétrification. Et pour ça, il va falloir aller sur d’autres continents. Un périple passionnant qui débutera le 6 avril.

Skip and Loafer (4 avril)

Toujours sur Crunchyroll, on trouvera à partir du 4 avril Skip and Loafer, un slice of life imprégné de romance et de comédie. Basé sur le manga éponyme de Misaki Takamatsu, cet anime raconte l’histoire d’Iwakura Mitsumi, une excellente élève qui rêve de quitter la campagne japonaise pour rejoindre une université prestigieuse et changer le monde. Mais avant cela, elle doit se préparer pour la vie qui l’attend dans son nouveau lycée, situé à Tokyo.

Un chamboulement pour cette fille naïve et campagnarde, qui va pouvoir compter sur Shima Sousuke, un beau gosse de sa classe qui pourrait être plus qu’un ami. L’anime est produit par P.A Work, qui s’est récemment fait remarquer pour la réalisation de l’anime original Buddy Daddies.

Mon amie des ténèbres (2 avril)

On reste dans la zone du slice of life avec Mon amie des ténèbres. Cette production de St.Signpost, le studio qui a réalisé les saisons 3 et 4 de Kingdom, aborde un thème particulier : le harcèlement scolaire. Ici, c’est Akane Nishimura qui en est victime. Elle est même surnommée « la sorcière des ténèbres » par sa classe. Pourtant, elle n’a rien de mauvais ou de maléfique. Elle est simplement très timide, et c’est Taiyô Takada, un nouvel élève franc et naïf qui n’est pas au courant de toutes les rumeurs autour d’Akane, qui va la faire sortir de sa coquille. Une belle histoire d’amitié, et d’aventures, à un âge où les relations sociales ne sont pas toujours faciles, qui débute le 2 avril.

My Home Hero (2 avril)

Avec My Home Hero, on entre dans l’univers des Yakuzas. Ici, on suit Tetsuo, un salarié banal qui découvre que sa fille Reika est victime de violences conjugales de la part de Nobuto Matori, son petit ami qui est accessoirement un yakuza. Cela ne va pas empêcher Tetsuo d’agir en tuant Nobuto, dans le seul but de protéger sa fille. Seulement, la disparition du yakuza finit par revenir aux oreilles de ses collègues, ce qui pourrait mettre en danger la famille de Tetsuo. Avec une telle intrigue, My Home Hero promet d’être l’un des animes les plus matures de ce printemps. Un thriller à suivre, qui débute ce 2 avril.

Ranking of Kings : Le trésor du courage (13 avril)

Ranking of Kings a été l’une des plus grosses surprises de 2022. L’anime, produit par WIT Studio, nous permet de suivre Bojji, un prince sourd et muet moqué dans tout son pays. Héritier du royaume de Boss, il est pourtant très discuté par le peuple, qui cherche avant tout un roi puissant, critère principal du classement des rois. Une situation difficile pour Bojji, qui garde pourtant le sourire malgré toutes les railleries. Dans son malheur, il rencontre d’ailleurs Kage, une mystérieuse ombre capable de le comprendre et qui deviendra son ami. Un duo particulier mais très attachant, qui revient le 13 avril sur Crunchyroll, pour une nouvelle aventure inédite.

Mon histoire d’amour avec Yamada à Lv999 (1er avril)

En mêlant jeu vidéo et amour, Mon histoire d’amour avec Yamada à Lv999 pourrait bien devenir un incontournable de la saison si vous aimez les romcom. Et ce raisonnement marche aussi bien si vous avez un grand intérêt pour les jeux vidéos, puisqu’ils jouent (sans mauvais jeu de mot) un rôle central dans l’intrigue.

Mon histoire d’amour avec Yamada à Lv999, c’est la vie d’Akane Kinoshita, une jeune femme qui s’est fait larguer par son petit ami après une liaison qu’il a eu avec une femme rencontrée sur un jeu en ligne. Une véritable humiliation pour Akane, qui évacue sa colère en passant ses nerfs sur les monstres d’un jeu et en partageant son chagrin d’amour avec un autre joueur de sa guilde, un certain Yamada. Sauf que celui-ci se fiche complètement de son histoire, même lorsqu’ils se rencontrent par hasard lors d’un évènement IRL. En plus d’une intrigue qui s’annonce intéressante, Mon histoire d’amour avec Yamada à Lv999 peut compter sur le studio Madhouse (Black Lagoon, Death Note) pour son animation, que vous pourrez découvrir dès le 1er avril.

Cet anime a été ajouté le 3 avril après que Crunchyroll a annoncé son arrivée sur son catalogue.

Du côté d’Anime Digital Network : un petit catalogue de qualité

Oshi no Ko (12 avril)

Anime Digital Network a un catalogue moins fourni que celui de Crunchyroll, mais la plateforme peut tout de même se targuer d’avoir obtenu la diffusion d’Oshi no Ko. L’anime est l’une des adaptations les plus attendues de cette année, et nul doute que le public sera au rendez-vous. Le manga connait déjà un franc succès en France comme au Japon, ce qui ne fait que confirmer le caractère spécial de l’œuvre d’Akasaka Aka.

Si à première vue, Oshi no Ko semble être un anime pétillant, plein de couleurs et qui va nous plonger dans le monde virevoltant des idoles, il ne faut pas s’y fier longtemps. Centré autour de la rencontre particulière entre le docteur Gorô, un simple obstétricien dans un hôpital de campagne et Ai Hoshino, une star montante de la musique, Oshi no Ko est en réalité une histoire sombre et psychologique. Les thèmes particuliers, comme la vengeance, la réincarnation ou le showbiz sont abordés avec une maturité impressionnante dans cet anime, dont la diffusion débute le 12 avril.

Edens Zero saison 2 (1er avril)

Avec Edens Zero, ADN se dote d’une autre grosse production. Après une première saison réussie, dans laquelle Shiki, Rebecca et compagnie se sont lancés dans le cosmos à la recherche de Mother, l’anime est de retour avec une saison 2 qui promet du lourd. On aura notamment droit à une première confrontation avec Drakkhen Joe, l’alchimiste des ténèbres qui veut s’emparer de l’Edens Zero. Pour ceux qui se sentent désorientés, pas de panique. Un film récapitulatif est prévu, et il arrivera sur la plateforme en même temps que la saison 2 qui débute le 1er avril.

Insomniac After School (10 avril)

Parmi les petites surprises de cette saison, on pourrait bien retrouver Insomniac After School. Si cet anime produit par Liden Films n’a pas fait énormément de bruit, son intrigue est pourtant très intéressante. Adapté du manga Insomniaque d’Ojiro Makoto, Insomniac After School raconte l’histoire de Ganta Nakami, un étudiant à l’air toujours épuisé en cours à cause de sa difficulté à trouver le sommeil. À cause de sa fatigue, il est vu par ses camarades de classe comme quelqu’un d’associable.

C’est sa rencontre dans une salle d’astronomie avec Magari Isaki, une étudiante aussi atteinte d’insomnie qui va changer sa vie. Bien plus sociable que Ganta, la jeune femme l’invite à passer du temps dans cette salle pour se reposer, ce qui va lancer une amitié inattendue et qui pourrait même être la solution miracle pour qu’ils mettent fin à leur insomnie. Une histoire qui s’annonce très prenante et qui commence le 10 avril.

https://www.youtube.com/watch?v=H-1EItu8aSE

Disney+ est aussi dans la course

A Journey Beyond Heaven (1er avril)

Depuis quelques mois, Disney+ s’est aussi lancé dans la diffusion d’anime. Après Tokyo Revengers et Bleach, un nouvel anime débarque sur la plateforme : A Journey Beyond Heaven. Adapté du manga d’Ishiguro Masakazu, l’anime dresse un futur dystopique, dans lequel le Japon a été ravagé par un cataclysme. Ceux qui y ont survécu sont logés avec des scientifiques et des robots dans une zone appelée « Le Paradis », un immense jardin totalement coupé du monde que certains aimerait quitter pour découvrir l’extérieur. Paradoxalement, à l’extérieur du Paradis, deux adolescents de la génération post-cataclysme font tout l’inverse et cherchent à rejoindre la zone. Mais des deux côtés, les ambitions sont bouleversées par l’apparition de monstres dévoreurs d’humains.

Au-delà de l’intrigue, A Journey Beyond Heaven est un anime qui offre de nombreuses sources de réflexions, de l’origine de la catastrophe qui a bouleversé le Japon aux liens entre Maru et Tokio, les protagonistes qui souhaitent rejoindre Le Paradis. Et avec Production I.G aux commandes, cet anime promet d’être un délice visuel, qui arrive dès le 1er avril sur Disney+.

Le film de la saison : Suzume (12 avril)


Dans une petite ville paisible de Kyushu, une jeune fille de 17 ans, Suzume, rencontre un homme à la recherche d’une porte. Intriguée, elle décide de le suivre dans les montagnes et y découvre effectivement une porte, totalement isolée. Sans savoir pourquoi, Suzume ouvre cette porte et provoque la sortie de catastrophes. Pour réparer son erreur, Suzume s’engage à suivre l’homme qu’elle a rencontré pour fermer les portes ouvertes par sa faute aux quatre coins du Japon. Voici le résumé de Suzume, la nouvelle réalisation de Makoto Shinkai.

Après Your Name et Les enfants du temps, ce nouveau film ne fait que confirmer la capacité de Makoto Shinkai à nous proposer une œuvre émouvante, drôle et pleine d’espoir tout en restant pertinent dans son scénario. L’animation sublime de Suzume est aussi une raison pour aller voir ce film.

En salles le 12 avril 2023

Source : Montage Numerama

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.