En grande difficulté, Ubisoft a annulé plusieurs jeux vidéo ces derniers mois. Étrangement, l’arlésienne Beyond Good & Evil 2 n’en fait pas partie.

Ubisoft a connu une année 2022 noire et ses résultats financiers pour l’exercice fiscal qui se termine le 31 mars 2023 pourraient aggraver sa situation. En un an, l’action a chuté de 55 % et l’entreprise française a été contrainte d’annuler plusieurs projets. Beyond Good & Evil 2 fait-il partie des victimes ? Non, affirme Ubisoft dans des propos relayés par Eurogamer le 16 janvier.

« Le développement de Beyond Good & Evil 2 est toujours d’actualité et l’équipe travaille dur pour atteindre les promesses visées », indique un porte-parole de la multinationale. Aux côtés de l’adaptation Star Wars (au sein du studio Massive Entertainment), Beyond Good & Evil 2 est le jeu le plus ambitieux en préparation chez Ubisoft. Il représente un risque certain pour une entreprise qui doit se montrer « plus prudente » dans ses choix.

Beyond Good and Evil 2 // Source : Ubisoft
Beyond Good and Evil 2 // Source : Ubisoft

Beyond Good & Evil 2 a été annoncé en… 2008

La première fois qu’on a entendu parler de Beyond Good & Evil 2, c’était en 2008, à l’occasion des UbiDays organisés au Louvre. Malgré tout, le jeu vidéo reste un immense mystère, entretenu par des développeurs assez flous à son sujet. On sait juste qu’il promet monts et merveilles en termes d’échelle, de possibilités d’exploration et de personnalisation de l’aventure. En 2018, à l’occasion d’une présentation, Ubisoft rassurait :  « Le design du jeu est plutôt très avancé désormais, nous savons où nous allons. » Nous sommes en 2023, et on peine toujours à mettre des mots sur ce fameux design tant vanté.

Au-delà du statut d’arlésienne, on s’étonne de voir Beyond Good & Evil 2 toujours en développement alors que sa production a mis le doigt sur des zones sombres de l’entreprise, matérialisées par un homme : Michel Ancel — comme l’a révélé une enquête de Libération en 2020. On pensait que son départ sonnerait le glas de Beyond Good & Evil 2, dont il fut le directeur créatif, mais ce n’est visiblement pas le cas. À ce sujet, il confiait sur Instagram que les équipes étaient pleinement autonomes.

Bref, aux dernières nouvelles, Ubisoft compte s’accrocher à Beyond Good & Evil 2, alors que toutes les conditions sont réunies pour justifier une mise au placard (officialisation qui date, difficultés financières, développement chaotique). Peut-être qu’il ressortira une belle et immense aventure de ce chaos, sachant que le premier opus a marqué les esprits à sa sortie en 2003.


Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !