L’anthologie Nouvelles féériques rassemble sept nouvelles fantastiques de George Sand.

George Sand est une figure littéraire majeure du 19e siècle. Romancière et journaliste, elle s’illustrait dans des genres variés. Tout un pan de son œuvre, moins connu peut-être, est notamment dédié à la littérature fantastique. La collection Fantask a rassemblé ces textes dans l’anthologie Nouvelles féériques, parue en septembre 2022.

Comme le rappelle le premier préfacier Francis Lacassin, George Sand s’est très tôt intéressée à ce genre. Elle s’exprime sur le sujet dès 1839 dans Essai sur le drame fantastique, analysant les œuvres de Goethe, Byron et Mickiewicz. Puis l’écrivaine y a elle-même dédié sa plume. Cette anthologie rassemble sept textes.

La féérie de la nature chez George Sand

L’approche du fantastique chez George Sand est indiscernable d’une écriture de la nature. Plantes, oiseaux, insectes, et même fossiles, la romancière en était une amoureuse et on la connaît pour ses nombreux écrits sur les forêts (à retrouver d’ailleurs dans une autre anthologie essentielle : Écrits sur la nature, chez Le Pommier). Il n’est pas étonnant que tout cela s’interconnecte poétiquement chez George Sand. « Je vois ici que la nature travaille mieux que les fées », narre-t-elle par les mots d’un personnage.

Les nouvelles féériques, George Sand // Source : Fantastik
Les nouvelles féériques, George Sand. // Source : Fantask

Les textes de George Sand rassemblés dans cette anthologie sont ancrés dans la terre, dans les buissons, dans les arbres, dans la faune… voire dans le minéral, comme pour le premier texte, Laura, dont une géode fait office de portail. La nature prend vie. Forcément, les lignes de la réalité n’en sont que plus brouillées : où est la création de l’esprit et où est la magie ?

Chez George Sand, le mot est politique et son œuvre fantastique n’y échappe aucunement. Les nouvelles féériques sont des discussions sociales. Questionner le monde passe par la parabole, par l’imagerie, par le conte. Des figures domination peuvent ainsi se cacher chez les fées.

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.