Splendor Duel, notre jeu de société de la semaine, c’est comme son grand frère Splendor, mais pour deux ? Oui… mais pas tout à fait.

Maître d’une guilde de joailliers bien installée, vous confectionnez les plus beaux bijoux pour les puissants et les monarques. Mais un rival ambitieux marche sur vos platebandes. Lequel d’entre vous tirera le plus de prestige de son travail ?

Splendor Duel est un jeu pour deux joueurs uniquement. Le matériel est composé de jetons (type poker, mais plus petits) représentant des gemmes (rubis, émeraude, etc.), et de cartes représentant des bijoux. À son tour, on fait une action parmi un choix de trois.

Splendor Duel
Source : Space Cowboys

La première consiste à prendre jusqu’à trois jetons depuis le marché, un petit plateau central quadrillé. On peut uniquement prendre des jetons adjacents dans une même ligne, une même colonne ou une même diagonale.

La deuxième action permet d’échanger ses gemmes contre des bijoux. Il en existe de trois qualités, qui nécessitent de plus en plus de gemmes pour être achetées, mais qui rapportent aussi de plus en plus de points de prestige. Ils nous gratifient également d’un bonus qui diminue nos prochains achats. Par exemple, si j’achète un bijou qui m’octroie un bonus rubis, tous mes futurs achats nécessitant au moins un rubis m’en coûtent un de moins.

Enfin, la dernière action consiste simplement à réserver une carte : on la met de côté, on peut l’acheter plus tard, mais pas l’adversaire. En complément, on récupère un jeton or du marché, qui sert de joker pour remplacer n’importe quel type de gemme. C’est d’ailleurs l’unique manière d’en obtenir.

Notons pour finir que de nombreux bijoux nécessitent une perle pour être fabriqués. C’est une ressource rare, car il n’y en a que deux jetons en tout et pour tout.

La partie s’arrête dès qu’une des conditions de fin est vérifiée : atteindre 20 points de prestige au total, atteindre 10 points de prestige, mais dans une seule couleur de bijoux, ou cumuler 10 couronnes (présentes sur certains bijoux). Le joueur qui y parvient remporte la victoire.

Splendor Duel
Cette carte s’échange contre 2 diamants et 3 saphirs, mais rapporte 1 point de prestige et 1 rubis permanent // Source : Space Cowboys

Et que deviennent les jetons dépensés ? Ils sont mis dans un sac. À mesure que la partie avance, le marché se vide donc de plus en plus. Mais, au début de son tour, en complément de son action classique, on peut choisir de le renflouer avec les jetons du sac. En compensation, l’adversaire reçoit un pion privilège, qu’il peut échanger, quand il le souhaite, contre un jeton du marché.

S’ajoutent à cela quelques règles, quelques détails complémentaires, que nous n’évoquons pas ici pour ne pas alourdir la lecture.

Pourquoi jouer à Splendor Duel ?

Comme l’indique son nom, Splendor Duel est le petit frère de Splendor tout court, un jeu qui se joue jusqu’à quatre joueurs, mais dont la configuration à deux fonctionne déjà très bien. C’est même le mode de jeu préféré de beaucoup de monde, dont le nôtre.

Splendor Duel
Source : Space Cowboys

On peut alors légitimement se poser la question de l’intérêt de sortir une version spécifiquement pour jouer en tête-à-tête. Cette question, on se la pose avant d’ouvrir la boîte, après la lecture des règles, et encore une fois avant la première partie.

Ensuite, on ne se la pose plus vraiment…

Après la première partie, on entrevoit les possibilités différentes offertes par le jeu. Après la deuxième, on comprend ce qui a poussé les auteurs et l’éditeur à plancher sur cette version spécifique pour deux. Et après la troisième, le doute n’est plus de mise : les deux boîtes distinctes sont bien légitimes.

Certes, la mécanique de base (collecter des jetons pour acquérir des collections de cartes) reste la même, mais les quelques ajouts viennent encore enrichir l’expérience. De fait, et même si les règles restent simples (à son tour, on choisit une action parmi trois), cette version est un cran au-dessus de son aîné en termes de complexité.

Mais ce qui plaît le plus, c’est la tension permanente qui règne autour de la table. Les ressources se raréfient rapidement, chaque choix, chaque coup, doit être soupesé et évalué. Il n’est pas rare de prendre une décision sous-optimale dans l’immédiat, simplement pour contraindre l’adversaire dans ses propres possibilités. Cette tension est encore exacerbée par la rareté des perles, seulement deux, mais qui sont pourtant nécessaires à la confection de beaucoup de bijoux.

Le tempo des parties est également un point clé à prendre en compte. Quand réalimenter le marché des gemmes, quand utiliser ses privilèges, quand réserver une carte et prendre un jeton or, etc.

Si c’est un jeu d’ambiance que vous cherchez, passez votre chemin. C’est bien simple, c’est un silence total qui règne durant une partie, tant les deux joueurs sont concentrés pour analyser la situation, les possibilités, et tenter de ne pas faire d’erreur. Sauf les quelques noms d’oiseaux qu’on ne peut s’empêcher de lâcher après un joli coup de l’adversaire qui nous met dans la panade.

Enfin, notons également un autre point commun entre les deux jeux : le thème, ou plutôt l’absence complète de thème. À aucun moment avons-nous la moindre impression d’incarner des joailliers. Les cartes et les jetons auraient pu présenter de simples aplats de couleurs, que la sensation aurait été la même. Il faut néanmoins saluer le travail sur les illustrations, qui sont bien plus réussies que dans le premier opus.

Plusieurs cas de figure sont alors à considérer :

  • Vous n’aimez pas Splendor originel : arrêtez la lecture, cette nouvelle version ne vous fera pas changer d’avis ;
  • Vous n’avez pas encore la première boîte : si vous jouez essentiellement à deux, foncez sur Splendor Duel, si c’est plutôt à trois ou quatre, prenez le jeu de base ;
  • Vous avez déjà la première boîte et êtes fan du jeu : offrez-vous Splendor Duel pour jouer à deux, vous ne le regretterez pas et ça ne fera pas doublon.

Alors qu’on pouvait craindre une redite purement mercantile, basée sur le gros succès du premier opus, il n’en est rien : Splendor Duel a parfaitement sa place aux côtés de son grand frère. C’est un jeu malin, tendu à souhait, qui propose des dilemmes permanents, le tout pourtant servi par des règles très simples. En ce qui nous concerne, il se hisse sans hésiter dans notre sélection des meilleurs jeux pour deux joueurs.

  • Splendor Duel est un jeu de Marc André et Bruno Cathala
  • Illustré par Davide Tosello
  • Édité par Space Cowboys
  • Pour 2 joueurs à partir de 10 ans
  • Pour des parties d’environ 30 minutes
  • Au prix de 22,50 € chez Philibert

Le verdict

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.