Emmanuel Macron a choisi Élisabeth Borne pour être Première ministre. C’était le 16 mai. Pendant ce temps, les internautes ont fait des centaines d’éditions sur Wikipédia pour suivre l’actualité. Et, parfois, ils se sont pris le bec sur la page encyclopédique de la nouvelle locataire de Matignon.

C’est le 16 mai qu’Élisabeth Borne a été nommée Première ministre, devenant ainsi la deuxième femme à occuper cette fonction après Édith Cresson pendant quelques mois en 1991 et 1992. Une passation de pouvoir sans heurts s’est déroulée dans la foulée avec Jean Castex, qui quitte Matignon après un an et dix mois aux commandes du gouvernement.

Mais sur Wikipédia, la transition a été bien plus beaucoup animée (ce qui n’est pas sans rappeler les péripéties de la page de Thierry Breton). Alors que la page d’Élisabeth Borne affichait une activité calme depuis des années, hormis quelques pics d’édition de temps en temps, une effervescence a commencé à poindre à partir de la fin avril 2022, puis tout au long du mois de mai.

Borne Wikipédia
La page Wikipédia, telle qu’elle s’affiche le 18 mai à 19h35. // Source : Capture d’écran

On dénombre plus de 210 interventions sur la page Wikipédia d’Élisabeth Borne pour le 16 mai, selon l’historique des modifications. Et le 17 mai ? 320 éditions ont été listées. La journée d’aujourd’hui, 18 mai, est elle aussi très animée, mais nettement moins que les deux jours précédents. On compte à l’heure de publication de cet article 67 contributions.

Cette agitation très importante peut échapper à quiconque n’est pas familier du fonctionnement de Wikipédia. Il n’est pas étonnant que lors d’un fait d’actualité, les pages Wikipédia correspondantes reçoivent une attention toute particulière : soit parce qu’elles sont visitées (on l’a vu lors du premier tour de l’élection présidentielle de 2022), soit parce qu’elles sont éditées.

Des origines russes ? Polonaises ? Russo-polonaises ?

L’arrivée d’un nouveau Premier ministre ou d’une nouvelle Première ministre entre dans la catégorie de ces évènements qui génèrent beaucoup de « bruit » sur une page : elle est mise à jour au rythme des rumeurs dans la presse, des actes de vandalisme et de réhabilitation, et des faits sourcés qui sont ajoutés sur ses origines, son parcours, sa politique ou son entourage.

Mais il est un segment de sa biographie qui a donné lieu à un conflit d’édition. Ses origines familiales. Son père est-il d’origine russe, d’origine polonaise ou d’origine russo-polonaise ? Ce n’est certes pas le seul point qui a occupé les bénévoles au cours des trois derniers jours, mais c’est l’un sur lequel les allers-retours ont été parmi les plus nombreux.

Le premier coup de feu est parti à 23h45, avec la modification de Charles DF. Il remplace le fait que le père d’Élisabeth Borne est juif d’origine russe (avec un lien pointant vers l’histoire des juifs en Russie) par une autre mention : Joseph Borne serait en fait juif d’origine polonaise. Un nouveau lien vers l’histoire des juifs en Pologne est alors ajouté.

Les origines russes de Joseph Borne n’avaient jusqu’à présent pas été contestées sur cette page.

«Dernier rappel, ne pas modifier à outrance l’origine du père de Mme Borne. »

SkellianFR

La formulation changeait parfois (« Son père ‘juif d’origine russe’ résistant pendant la Seconde Guerre mondiale », puis « Joseph Borne, d’origine russe et de confession juive, résistant pendant la Seconde Guerre mondiale », « Son père est un juif d’origine russe d’une famille réfugiée en France en 1939, résistant pendant la Seconde Guerre mondiale »), mais pas le sens.

La modification tardive du 16 mai ne restera pas longtemps. À 00h23, le 17, le contributeur Korectot renverse l’édition. Une heure plus tard, RitaH, revient à l’ajout de Charles DF, avec une source. Les choses se calment alors dans la nuit. D’autres contributions sont à noter, mais portent sur d’autres éléments. C’est dans la matinée du 17 que les choses se gâtent.

À 10h, un certain SkellianFR décide de revenir aux racines russes du père, avec un commentaire ferme : « dernier rappel, ne pas modifier à outrance l’origine du père de Mme Borne. Être russe n’est pas une calamité au point d’en désinformer les lecteurs de Wikipédia ». À 10h24, RitaH revient à la charge, en soulignant que la ville de Łuków est bien en Pologne.

10h42, un troisième larron entre dans la danse : Clemarx. Il partage le point de vue de SkellianFR. Particularité de ces deux internautes et de RitaH ? Ils n’ont pas à proprement parler de compte sur Wikipédia. Du moins, leur page n’a pas encore été établie, contrairement à d’autres — leur pseudonyme s’affiche en rouge et non en bleu, couleur des profils existants.

Ce désaccord s’est retrouvé lui-même dans une autre séquence de friction, sur tout autre chose, entre Lapin du Morvan, AntonyB et Chouette bougonne. L’objet de leur conflit ? La manière d’utiliser certaines balises et règles de syntaxe, en violation de la documentation. Une querelle purement technique, purement wikipédienne, diront certains.

guerre d'édition Borne
Un bandeau d’avertissement a fini par être ajouté. // Source : Capture d’écran

Toujours est-il que cela entrainera la pose provisoire du bandeau R3R, acronyme de la règle des trois révocations. Cet avertissement les invite à arrêter de se contrer mutuellement, sous peine de blocage. Ce comportement, qui enfreint l’esprit de coopération de l’encyclopédie, doit être aplani dans la page de discussion, afin de trouver un consensus.

À 12h30, le bandeau R3R est retiré. De quoi passer à autre chose ?

À 12h48, le bénévole Ccourouve tente la voie médiane, avec une « origine russo-polonaise » et une source. 13h03, Daniel*D complète le passage, sans faire le retrait. Korectot, lui, s’en charge et n’en démord pas : il retire la mention russe à 13h14. Une intervention gonflée pour Juste Juju, qui note que « la source dit que le père est russo-polonais ». Nouvelle révocation.

Les heures suivantes se passent alors dans un certain calme. À 15h49 toutefois, Olevy propose une formulation différente : « est un Juif originaire de Łuków en Pologne sous occupation russe ». À 16h15, il rechange légèrement pour « est un Juif dont la famille est originaire de ». Baidax, à 17h32, estime qu’il est plus correct de parler de « ville précédemment russe ».

À l’appui de sa réflexion, il ajoute le commentaire dans lequel il estime que « parler d’occupation ne serait d’ailleurs pas tout à fait approprié pour la tutelle », car, se référant à la situation de la ville à l’époque, « le royaume du Congrès disparaît en 1915, la ville fait partie du territoire de la Deuxième République en 1924 ». La matière devient technique.

« On remet comme le 16 mai »

Un internaute qui en avait assez de ces contorsions.

Un internaute non identifié, sans doute agacé par ces changements, frappe à 18h04. « On remet comme le 16 mai », dit-il. La famille est originaire de Russie à ses yeux. Ce n’est pas passé inaperçu aux yeux de Lepticed7, justement, qui renverse ce changement à 18h13. Il en profite pour ajouter une précision sur Łuków, qui est une ville aujourd’hui en Pologne, mais autrefois russe.

La formulation continue d’être contestée. À 18h35, un autre internaute, dont on ne voit que l’adresse IP, change le passage en « ville de Pologne, ayant, comme une large partie du pays, précédemment appartenu au Royaume du Congrès (Empire russe) de 1815 à 1915 ». Révoqué par Lomita dans la foulée. Mais à Cobber17 le remet, notant que la formulation est justifiée.

Ce ping-pong ne pouvait s’arrêter là. Un troisième internaute non identifié décide de dire que la famille vient de Pologne et non pas de Russie. Cette intervention ne durera pas, Cobber17 veillant. Cela recommence à 19h21 par un autre anonyme, pour le même sort, cette fois par Baidax.

Baidax, d’ailleurs, commence à trouver qu’il serait temps de passer à autre chose. « OK pour la précision du royaume du Congrès et formulation plus claire, mais le territoire n’est pas une entité souveraine pour autant) ; simplification des précisions historiques, nul besoin de ressortir tout l’arsenal historiographique », laissera-t-il au détour d’une autre modification.

elisabeth_borne_2020
Élisabeth Borne, en 2020. // Source : Jacques Paquier / Wikimédias

La page est verrouillée pour éviter de futurs vandalismes

Dupontlejoyeux, à 19h28, remet une pièce dans la machine, avec encore une autre édition sur ce passage qui concentre décidément beaucoup d’attention. C.Salviani ajuste à 19h42. Entretemps, une petite tentative de vandalisme a lieu, insignifiante et très éphémère (une durée de vie d’une minute) en faisant croire que ce n’est pas Emmanuel Macron à l’Élysée, mais Marine Le Pen.

D’autres désaccords, moindres, ponctueront en parallèle l’activité de la page. À 21h24, Lomita décide de passer la page en semi-protection étendue. Celle-ci a pour effet d’interdire toute modification par des membres de moins de 3 mois et ayant moins de 500 contributions. Le motif est évident : il y a eu des actes de vandalisme sur la page et il pourrait y en avoir d’autres.

Ce passage en mode protégé était d’ailleurs réclamé dès le 16 mai dans la page de discussions consacrée à l’article. « Devant les modifications stupides et incessantes de certains, et en prévision de (peut-être) sa nomination, peut-être serait-il bon de protéger cette page ? », suggérait Stoows. Même avis de BlouStyle, ainsi que de BlS REPETlTA PIACENT.

Évidemment, cela n’a pas entraîné la fin des éditions, mais au moins la querelle ne concernait que les wikipédiens établis. À 21h57, Korectot redire une mention sur la domination russe, en observant que « la Pologne jusqu’en 1918 était partagée entre l’Autriche, la Prusse et l’empire russe et pas uniquement sous domination russe. »

« Vous essayez de relancer une nouvelle guerre d’édition futile ? »

Thibaut120094

À 22h09, Thibaut120094 réintroduit le nom de la ville à l’endroit litigieux, qui avait quelque peu disparu dans la bataille. En parallèle, il bataille avec un tiers sur la pertinence ou non de mettre le nom des jours devant certaines dates. En somme, faut-il parler du mardi 18 avril 1961 ou juste du 18 avril 1961. En somme, jusqu’à quel degré de précision faut-il aller ?

Thibaut120094, d’ailleurs, interpelle Bastien dans les commentaires des éditions « vous essayez de relancer une nouvelle guerre d’édition futile ? », avec des rappels au règlement, estimant qu’il s’agit là d’un « détail peu pertinent ». Bastien, lui, aura passé outre : « c’était du travail », dira-t-il, contemplant son œuvre, et estimant qu’il s’agissait d’une « précision demandée ».

Quelques centaines d’éditions plus tard, finalement les bénévoles de Wikipédia ont trouvé une parade. On n’en parle pas. Ou plus plutôt, on n’en parle qu’en périphérie de l’article, dans une note de bas de page. Car après tout, il faudrait presque un article consacré à la généalogie d’Élisabeth Borne, ou sur ses parents et grands-parents, plutôt que de charger sa page.

« Le grand-père paternel d’Élisabeth Borne, Zelig Bornstein est né à Łuków, ville de Pologne faisant partie du royaume du Congrès — sous tutelle de l’Empire russe — avant sa conquête par l’Empire allemand en 1915 et la restauration de la Pologne comme État souverain en 1918 », lit-on désormais en fin d’article. Du moins, jusqu’à la prochaine édition.

Ainsi va la vie sur Wikipédia.