Les équipes de campagne d’Éric Zemmour ont partagé à leurs contacts un « quiz présidentiel », qui permettrait de savoir pour qui voter. Mais le test est orienté en faveur du candidat d’extrême droite, ce qui n’est jamais précisé.

« Vous ne savez pas pour qui voter ? », demande le site mon-candidat.fr, un « quizz présidentielles (sic) » qui promet d’aider les personnes indécises à découvrir en moins de deux minutes qui est leur « candidat idéal » à l’élection présidentielle 2022. À première vue, rien n’indique que le site pourrait être partisan, et affiche trois candidats sur le podium de tête : Nathalie Arthaud en première place, Éric Zemmour à la deuxième et Emmanuel Macron en dernier.

L’initiative semble être neutre, et rappelle celle d’Elyze, le « Tinder de la politique » qui avait rencontré un énorme succès en début d’année 2022 en promettant aux utilisateurs de leur dire avec quel candidat ils avaient le plus d’affinité. Sauf que le quiz de mon-candidat.fr est tout sauf neutre : développé par les équipes d’Éric Zemmour, le questionnaire met en avant le candidat d’extrême droite et ses propositions, le tout, sans jamais préciser qu’il s’agit d’une opération de communication.

Capture d’écran 2022-04-05 à 14.59.39
Peu importe les réponses, vous êtes presque sûr de tomber sur Éric Zemmour. // Source : Capture d’écran Numerama

Un faux quiz politique en faveur d’Éric Zemmour

Le quiz de mon-candidat.fr est extrêmement court : il ne comporte que 10 questions, auxquelles on ne peut répondre que par « pour » ou « contre ». Les questions elles-mêmes sont très vagues et tournées de façon à mettre en avant le programme d’Éric Zemmour. Elles sont également utilisées pour moquer ses opposants : on pense notamment à la proposition « fini le bœuf bourguignon, à la cantine il faut manger vegan », pensée, semble-t-il, pour railler le candidat écologique Yannick Jadot. Elles tombent parfois même dans la démagogie pure, notamment avec les propositions « il faut rendre la parole au peuple », et « la France est le plus beau pays du monde ».

plusbeaupays
Une « question » tout à fait neutre. // Source : Capture d’écran Numerama

Surtout, dans l’immense majorité des cas, après avoir répondu aux 10 questions, le site nous indiquera que « le candidat qui nous correspond » est Éric Zemmour. Ce n’est qu’après plusieurs essais et en inspectant le code source du site que Numerama s’est aperçu qu’il était possible d’avoir d’autres résultats : le test peut, supposément, donner comme réponse Yannick Jadot, Fabien Roussel, Emmanuel Macron et Valérie Pécresse. Les autres candidats ne sont pas inscrits et ne peuvent donc jamais apparaître dans les résultats — c’est ainsi le cas pour Nathalie Arthaud, alors qu’elle apparait sur le visuel de la page d’accueil du site.

code_candidat
Emmanuel Macron, Valérie Pécresse, Yannick Jadot et Fabien Roussel apparaissent dans le code source de la page. // Source : Capture d’écran Numerama

Il n’est cependant pas évident de tomber sur un autre résultat qu’Éric Zemmour. Il nous a fallu plusieurs essais avant de comprendre comment avoir Yannick Jadot (il faut dire non à tout, sauf à la proposition sur la légalisation du cannabis ou à la cantine vegan), et Fabien Roussel (il faut répondre oui seulement à la phrase « un vrai bonhomme mange de la viande au petit-déjeuner »). Pour les autres candidats, nous n’avons pas encore réussi à trouver la bonne combinaison.

jadot
Avoir Yannick Jadot en résultat n’est pas chose aisée. // Source : Capture d’écran Numerama

Une opération de communication politique

Tout le quiz n’est donc qu’une vaste opération politique, et ne représente aucun intérêt pour les personnes réellement indécises. Le problème, c’est que le site n’est jamais présenté comme ce qu’il est, c’est-à-dire un instrument de propagande pour Éric Zemmour, et essaie véritablement de se faire passer pour un outil neutre aidant à la décision. Il n’est ainsi jamais clairement précisé sur le site qu’il a été réalisé par les équipes du candidat de Reconquête ! : il faut aller dans la partie « mentions légales » pour voir qu’il est édité par le parti d’Éric Zemmour.

Le site a été partagé pour la première fois dans la newsletter envoyée aux soutiens d’Éric Zemmour ce 5 avril 2022 peu avant midi, et semble pour l’instant avoir peu de portée. Même dans la newsletter, il n’a pas été précisé la nature du lien entre le site et les équipes du candidat. Mon-candidat.fr est seulement présenté comme étant un quiz « rapide et plein d’humour », qui « s’adresse particulièrement aux hésitants ».

Les abonnés de la newsletter ne sont certainement pas indécis, et voteront probablement pour le polémiste. Mais le danger vient d’ailleurs : lorsqu’on partage son résultat sur les réseaux sociaux, à aucun moment il n’est précisé qu’il s’agit d’un test en faveur d’Éric Zemmour. Lorsqu’on souhaite partager son résultat directement depuis le site, le message qui nous est suggéré est ainsi extrêmement neutre : « [QUIZZ] Je découvre mon candidat pour 2022 : faites le test ! #MonCandidat ».

tweets
Le tweet que le site me propose de partager une fois mon test réalisé. // Source : Capture d’écran Numerama

Le hashtag #moncandidat, ne semble, comme le site, pas encore très populaire sur Twitter. D’après les données de SocioViz, à peine une centaine de tweets l’utilisaient au moment de l’écriture de cet article (le 5 avril), avec assez peu de retweets. La portée de mon-candidat.fr est donc pour l’instant assez faible.

Mon-candidat.fr reste cependant assez néfaste : partager ce site sans préciser qu’il a été développé par les équipes d’Éric Zemmour pourrait avoir des conséquences graves, notamment si des personnes réellement indécises se basent sur ce test pour orienter leur vote. Ne pas les prévenir que le site les fera pencher vers le candidat de Reconquête est au mieux irresponsable, au pire dangereux.

Peut-on faire confiance à un site pour choisir pour qui voter ?

Mon-candidat.fr n’est pas le premier site à annoncer conseiller les électeurs pour faire leur choix. En début d’année 2022, la soudaine et spectaculaire popularité de l’app Elyze avait questionné : peut-on véritablement faire confiance à une app pour orienter une décision aussi importante qu’un choix politique ? L’app avait, de plus, essuyé de nombreuses critiques à la suite d’un problème de code, qui faisait apparaître Emmanuel Macron en premier lorsque plusieurs candidats étaient ex aequo. Le bug avait rapidement été réparé, mais des mois après, la question persiste.

Elyze était une initiative apartisane, et a tout de même été biaisée pendant un moment. Mon-candidat.fr est complètement faussé en faveur d’Éric Zemmour, et le cache. Si toutes les solutions proposant d’aider à faire son choix parmi tous les candidats ne sont peut-être pas mauvaises, la solution la plus simple reste peut-être, à moins d’être totalement sûr de leur impartialité, de ne pas s’en servir.

Mise à jour du 8 avril à 14h20 : Des internautes ont expliqué sur Twitter avoir reçu des SMS de la part des équipes d’Éric Zemmour contenant un lien vers mon-candidat.fr. Si jamais vous recevez un message de ce genre, ne soyez pas étonné, mais ne prenez pas à coeur les résultats du sondage : ils favorisent tous Éric Zemmour.