Le futur assistant virtuel de Samsung a été dévoilé par erreur sur le web. Représenté sous les traits d'une femme jeune et mince, le personnage a été immédiatement détourné pour créer du contenu pornographique.

On connaissait Bixby, l’assistant de Samsung, il faudra bientôt composer avec Sam, la nouvelle mascotte du constructeur coréen. Depuis quelques jours, ce personnage entièrement virtuel censé incarner la marque et éventuellement remplacer Bixby, monopolise l’attention d’une partie du web.

Tout semble être parti du studio brésilien Lightfarm qui aurait fait fuiter le 1er juin 2021 des rendus 3D de celle qui semble destinée à devenir le nouvel avatar virtuel de Samsung. Les contours du projet et du rôle de Sam dans la communication de Samsung sont flous, mais cela n’a pas empêché certains internautes de s’emparer du personnage pour le parodier… jusqu’à l’excès.

Sam, sexualisée à l’extrême

À peine les rendus publiés sur le site de Lightfarm (ils ont été supprimés, mais sont toujours visibles grâce à la Wayback Machine), Twitter et Reddit ont vu fleurir énormément de contenus pornographiques autour de Sam. Une bête recherche « Samsung Assistant » sur Reddit fait ressortir des images parodiques ou l’on voit l’avatar dénudée, en plein acte sexuel ou dans des positions particulièrement suggestives. Les termes « NFSW » et « Rule 34 » sont plaqués sur une grande partie des posts qui parlent de l’assistant virtuel.

Sur Twitter, ce n’est guère plus soft avec de nombreux dessins de Sam en train de se dénuder ou d’effectuer des fellations. Une bonne partie du contenu posté tourne autour de la sexualité présumée de l’assistant virtuel de Samsung, avec notamment le terme « simp » utilisé à de nombreuses reprises pour marquer l’attachement quasi amoureux de certains internautes à Sam. Mais ce terme (qui a retrouvé du succès grâce à TikTok) n’est pas neutre et a été beaucoup utilisé par des communautés antiféministes et misogynes.

« Samsung Porn » explose sur Google

Même sur TikTok on trouve du contenu suggestif en rapport avec Sam. Les recherches « Samsung Porn » et « Samsung virtual assistant porn » ont d’ailleurs explosé sur Google en ce début de mois de juin. Lightfarm n’est d’ailleurs pas totalement innocent dans le phénomène puisqu’il est marqué noir sur blanc dans la présentation de Sam que le personnage a été retravaillé pour paraître « esthétiquement plaisant  ».

Sam a bien évidemment des mensurations « idéales » // Source : WebArchive

À une époque ou Google comme Apple tente de dé-genrer les voix de leurs intelligences artificielles pour ne pas renforcer des stéréotypes de genre nocifs, Samsung prend le chemin inverse pour faire naître une assistante serviable, séduisante et avec un petit regard espiègle. Bref, un cliché sexiste.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo