Le président de la République a pris la parole le 24 novembre 2020 à 20h. Voici comment revoir son allocution en ligne.

Près d’un mois après sa dernière prise de parole et l’annonce du nouveau confinement, le président de la République a à nouveau pris la parole. Son allocution de ce mardi 24 novembre devait non seulement permettre de faire le point sur les mesures mises en place ces dernières semaines, mais aussi de donner des perspectives, à quelques semaines des fêtes de fin d’année.

Une semaine jour pour jour avant la date fixée pour la fin du confinement, le 1er décembre, les chiffres en France semblent améliorer. L’agence Santé Publique France estimait d’ailleurs dans un communiqué paru le 19 novembre que le pic de la seconde vague de la pandémie de Covid-19 avait « été franchi ». Santé Publique France fait état d’une « baisse de la circulation du SARS-CoV-2, avec les diminutions simultanées du nombre de nouveaux cas confirmés (-40 %), des hospitalisations (-13 %) et des admissions en réanimation (-9 %) ». Il faut cependant prendre ces chiffres avec précaution, car les « indicateurs restent à des niveaux élevés », selon l’agence.

Emmanuel Macron le 24/11/20 // Source : Élysée

Comment revoir en ligne l’allocution d’Emmanuel Macron ?

Vous pouvez revoir la conférence ci-dessous.

Quelles annonces étaient attendues  ?

Nos confrères de FranceInfo rapportent que les mesures d’« allégement du confinement » devraient se faire en plusieurs étapes. Tout d’abord, les commerces dits « non essentiels » devraient pouvoir progressivement rouvrir, et ce «  autour du 1er décembre, voire dès ce week-end ». Cette mesure concernerait les librairies, les magasins d’habillement ou encore les magasins de jouets. Cette réouverture s’accompagnerait d’un protocole sanitaire renforcé, toujours selon FranceInfo.  Les lieux de cultes seraient également en capacité de rouvrir, et ce dès le début du mois de décembre. Ce n’est cependant pas le cas pour les restaurants et les bars, qui vont devoir « patienter au moins jusqu’en janvier », estime le journal.

Enfin, la règle du « 1 kilomètre 1 heure », qui s’applique pour les balades et pour les sorties sportives, devrait également être assouplie. FranceInfo note toutefois que les attestations de déplacement ne seront pas supprimées.

Crédit photo de la une : Numerama

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo