Le gouvernement a précisé les contours de la formation en ligne qui sera obligatoire à partir de la rentrée pour les pilotes de drone de loisir, si leur engin pèse plus de 800 grammes.

Il vous arrive d’aller à la campagne pour faire une petite session de drone ? Sachez qu’à partir du mois de septembre 2018, il vous faudra suivre une formation et réussir un test pour continuer à manœuvrer ces petits aéronefs en toute légalité. En effet, le ministère de la transition écologique et solidaire prévoit de délivrer des attestations de suivi sur la formation à partir de la rentrée.

L’obligation de formation pour les pilotes de drone de loisir a été actée lors du vote de la loi relative au renforcement de la sécurité de l’usage des drones civils, en octobre 2016. Ses modalités ont été précisées ce printemps, avec deux décrets d’application indiquant dans quels cas cette obligation se déclenche. En effet, cette formation n’est requise que si le poids du drone excède 800 grammes.

Si votre appareil est plus léger, vous êtes tranquille.

CC Hélène Audibert

Questions, âge minimum, lancement…

Dans le cas contraire, il vous faudra aller à partir de septembre sur le site web ou l’application mobile pour suivre les cours et répondre au questionnaire — celui-ci devrait faire une vingtaine de questions et si vous avez les plus grandes difficultés à répondre, rassurez-vous : vous pourrez réessayer autant de fois que nécessaire : « le nombre de tentatives ne sera pas limité », est-il promis.

La date exacte du lancement de ces cours n’est pas encore fixée. Il est question d’un lancement début septembre. Les dronistes auront ensuite deux mois après la mise en place du service pour obtenir leur attestation de suivi, qu’ils devront avoir avec eux en cas de contrôle par les forces de l’ordre. À noter qu’une formation dispensée par la fédération française d’aéromodélisme sera considérée comme équivalente.

Gratuite, la formation « développera une pratique responsable par une approche pédagogique pour améliorer les conditions d’usage en sécurité et la connaissance des règles essentielles. Par ailleurs, cet outil sensibilisera les télépilotes au nécessaire respect de la vie privée des tiers au sol ». Elle sera obligatoire pour toutes les personnes pilotant des drones de loisir, à partir de 14  ans.

À lire sur Numerama : Poids du drone, formation en ligne  : le gouvernement précise ses exigences pour les pilotes

Partager sur les réseaux sociaux