Une nouvelle vidéo publiée par Neom montre la progression des travaux sur plusieurs projets de la région, tels que The Line, la ville flottante Oxagan ou la station de ski Trojena. Les images arrivent alors que le royaume essaie de réfuter certains articles, qui indiquent que les projets auraient été revus à la baisse.

Des camions par centaines, des tonnes de terres déblayées, et près de 140 000 ouvriers : les dernières images des travaux de The Line et des autres projets de Neom sont impressionnantes. La région a publié sur YouTube le 22 mai 2024 une vidéo récapitulative des dernières avancées des travaux. On peut y voir que les excavations sur le tracé de la ville linéaire The Line continuent, et semblent être encore plus massif qu’auparavant. La vidéo fait également un état des lieux des autres projets en cours, comme la station de ski Trojena, la ville flottante Oxagon, ou encore l’île de luxe Sindalah.

The Line

The Line est le fer de lance de Neom, la région au nord-ouest du pays qui accueille de nombreux projets qui se veulent futuristes. La ville, qui s’annonce dystopique, doit prendre la forme de deux immenses bâtiments construits en ligne droite sur une longueur de 170 km, espacés de 200 mètres, et hauts de 500 mètres.

Les travaux, qui ont commencé en octobre 2022, sont toujours en cours. On peut notamment voir sur la vidéo qu’un nombre impressionnant de camions et de grues sont à l’œuvre — les travaux en sont néanmoins toujours à l’étape des fondations, et aucun mur n’a été posé. La vidéo tente cependant de rassurer : « les travaux avancent vite », nous assure-t-on. Ces derniers rencontreraient pourtant des difficultés : la ville, qui devait être achevée en 2030, ne devrait finalement pas être terminée et ne faire que 2,4 km de long à cette date-là.

Les travaux de The Line en mai 2024 // Source : YouTube / Neom
Les travaux de The Line en mai 2024 // Source : YouTube / Neom
Les travaux de The Line en mai 2024 // Source : YouTube / Neom
Les travaux de The Line en mai 2024 // Source : YouTube / Neom
Les travaux de The Line en mai 2024 // Source : YouTube / Neom
Les travaux de The Line en mai 2024 // Source : YouTube / Neom

Trojena

On ne voit pas que les travaux de The Line dans la vidéo : il est également question de l’avancée de la construction de Trojena. Il s’agit là aussi d’un projet démesuré : Trojena doit être une station de ski, qui est censée accueillir les jeux asiatiques d’hiver de 2029. Un immense lac artificiel doit également être complété. Pour l’instant, on voit surtout des véhicules déblayer de la terre sur le site — les premiers hôtels et la station doivent pourtant ouvrir en 2026.

Les travaux à Trojena en mai 2024  // Source : YouTube / Neom
Les travaux à Trojena en mai 2024 // Source : YouTube / Neom
Les travaux à Trojena en mai 2024 // Source : YouTube / Neom
Les travaux à Trojena en mai 2024 // Source : YouTube / Neom
Les travaux à Trojena en mai 2024 // Source : YouTube / Neom
Les travaux à Trojena en mai 2024 // Source : YouTube / Neom

Oxagon

Concernant Oxagon, peu d’images sont visibles dans la vidéo. Oxagon doit être un hub majeur de Neom : il s’agit d’un projet de ville, de centre industriel et logistique et de ville flottante. Pour l’instant cependant, on n’aperçoit aucun bâtiment ou structure flottante. Néanmoins, la construction du port semble aller bon train : on peut voir que 2 énormes navires sont déjà amarrés.

Oxagon en mai 2024 // Source : YouTube / Neom
Oxagon en mai 2024 // Source : YouTube / Neom

Sindalah

L’île de luxe de Sindalah est le projet le plus avancé. De nombreux bâtiments sont sortis de terre, et paraissent être quasiment finis. Sindalah, qui doit accueillir de nombreux hôtels de luxe et des parcours de golf, a avant tout été pensée comme une destination pour les ultrariches propriétaires de yachts. L’île doit accueillir les premiers visiteurs dès 2024 — il est logique que ce soit l’endroit où les travaux sont les plus avancés. Il y a cependant déjà du retard : les premiers hôtels étaient censés ouvrir leurs portes début 2024.

Sindalah en mai 2024 // Source : YouTube / Neom
Sindalah en mai 2024 // Source : YouTube / Neom
Sindalah en mai 2024  // Source : YouTube / Neom
Sindalah en mai 2024 // Source : YouTube / Neom

La construction continue malgré les problèmes de financement

Outre les travaux en cours, la vidéo informe également que d’autres projets de recherches sont menés. La vidéo cite pêle-mêle des voitures autonomes, « des fruits de mer et des poissons cultivés en laboratoire », ou encore des planeurs électriques.

La vidéo a surtout pour but de montrer que les travaux continuent, et de tordre le cou aux journaux ayant annoncé des troubles. Outre le retard dans la construction de The Line, l’Arabie saoudite rencontrerait des problèmes de financements : le royaume aurait été contraint d’emprunter à hauteur de plusieurs centaines de millions de dollars, et chercherait des investissements chinois.

Mais ces recherches de financement pourraient être perturbées par de nouvelles accusations de violence à l’encontre du régime : d’après une enquête de la BBC, le gouvernement aurait donné l’autorisation à l’armée de déloger les opposants au projet en utilisant la force, et même en tuant. Il y aurait eu un mort suite à cela, et 5 autres personnes ont été condamnées à mort.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !