Le public doit désormais utiliser La Poste pour accéder au compte personnel de formation (CPF). Le service postal fournit un service d’identité numérique, le seul à procurer un niveau de garantie renforcé.

L’accès au compte personnel de formation (CPF) change. Dans les grandes lignes, il vous faut dorénavant passer par un service de La Poste pour vous connecter et utiliser vos fonds afin d’acheter des formations. Naturellement, si vous n’avez pas encore un profil sur la solution fournie par La Poste, vous devez en créer un obligatoirement.

La bascule a eu lieu le mardi 25 octobre 2022, comme l’a relayé sur Twitter le journaliste Émile Marzolf de la revue Acteurs Publics. L’accès classique par FranceConnect, qui unifie et simplifie la connexion aux services administratifs, est écarté.

CPF FranceConnect
Le message d’avertissement adressé au public. // Source : Capture d’écran

Un processus de connexion durci au CPF

C’est désormais par FranceConnect+ qu’il faut passer. FranceConnect+ est un processus renforcé de connexion aux services publics, consistant à exiger davantage du public au moment de rentrer ses codes d’accès. FranceConnect+ vise surtout à sécuriser les démarches plus sensibles, via un système d’identité numérique plus fiable que la méthode plus élémentaire de FranceConnect.

Aujourd’hui, la seule solution validée pour FranceConnect+ est celle fournie par… La Poste. Le service postal a conçu « L’Identité Numérique La Poste » qui propose une garantie dite « substantielle » de l’identité de la personne qui vient de se connecter. C’est la première en France à être déclarée conforme à ce degré de fiabilité.

En comparaison, la solution de connexion avec FranceConnect est une garantie « faible ». Ici, il s’agit de « simplement de réduire le risque d’utilisation abusive ou d’altération de l’identité ». Au seuil substantiel, il s’agit de réduire franchement l’exposition aux abus et aux fraudes. Il existe un troisième palier, dit « élevé », qui doit empêcher tout usage illégitime.

identité numérique la poste
La présentation de l’identité numérique sur La Poste. // Source : Capture d’écran

Parmi les usages associés au niveau substantiel, on retrouve l’ouverture d’un compte bancaire, le vote électronique, la téléconsultation et la prescription médicale dématérialisée. De fait, le compte personnel de formation entre aussi dans cette catégorie. S’il n’est pas d’une sensibilité extrême, le CPF implique et des financements et est la cible régulière d’arnaques.

Depuis son lancement en 2019, les tentatives d’escroquerie passant par le CPF sont régulièrement documentées. Vous avez peut-être vous-même reçu des SMS ou des mails frauduleux, au ton alarmiste ou vous invitant à suivre telle ou telle formation. Il est heureusement possible de les signaler et les traiter en spam, et si besoin de bloquer les numéros de téléphone.

Compte tenu des fraudes nombreuses ayant trait au CPF, le passage de la connexion à FranceConnect+ apparaît comme un serrage de vis pour réduire ce volume, en rendant la fraude au CPF trop contraignante. 4 948 signalements d’arnaques au CPF ont été remontés aux services de l’administration entre 2020 et 2021, et il ne s’agit que de la partie visible de l’iceberg.

Créer une identité numérique La Poste

La création d’une identité numérique La Poste comporte plusieurs étapes, dont la création d’un compte, puis la création de l’identité numérique en tant que telle. Il faut vérifier son numéro de téléphone mobile, fournir une pièce d’identité (comme une carte d’identité ou un passeport) et vérifier l’identité — en ligne, c’est par reconnaissance faciale, en lisant une lettre recommandée.

Durant cette phase, vous devez transmettre une photo de votre pièce d’identité en bon état, tourner une vidéo (par webcam ou par smartphone) avec votre visage à l’écran, en prononçant trois chiffres (les muets peuvent les écrire sur un papier et le montrer à la caméra). Il vous faut aussi présenter la pièce d’identité avec votre visage et faire un mouvement de tête particulier.

how to identité numérique
Le processus comporte plusieurs étapes, mais vous n’aurez à le faire qu’une fois. // Source : Capture d’écran

Ces étapes visent à « prouver que vous êtes bien en possession du document scanné précédemment », développe La Poste. Dans le cas d’un contrôle à distance, la vérification d’identité du destinataire pour accuser réception d’une lettre recommandée électronique ne peut guère se faire autrement que par une courte vidéo enregistrée, qui est une tâche plutôt facile à exécuter.

Vous pensiez que c’était la dernière étape ? Il y en a encore deux : d’abord, il y a une vérification manuelle de vos informations, dans un délai de 48 heures, hors week-end. Si tout est bon, c’est à ce moment-là que vous recevez un e-mail dans lequel on vous demande de consulter votre lettre recommandée électronique pour utiliser le code d’activation à 6 chiffres.

C’est à partir de là que vous pouvez réutiliser votre compte personnel de formation.