De nombreux utilisateurs ont reçu des alertes de sécurité sur les smartphones Huawei, Honor et Vivo, leur recommandant de désinstaller Google. La société de cybersécurité Avast a confirmé qu’il s’agit d’un faux positif.

Des smartphones et tablettes des marques Huawei, Honor et Vivo auraient récemment recommandé de désinstaller l’application Google, selon un article du média spécialisé Bleeping Computer le 30 octobre 2023. Le moteur de recherche est désormais considéré comme « une menace de sécurité » par les appareils. Plus précisément, les interfaces des smartphones considèrent qu’il s’agit d’un cheval de Troie, un logiciel malveillant discret programmé pour récolter des données.

BleepingComputer a vérifié que ces alertes ont été affichées sur un appareil Huawei avec les applications principales de Google préinstallées et aucune application secondaire. Les notifications sont affichées par l’application « Huawei Optimizer » sur les appareils Huawei. Cependant, on ignore quelles applications affichent les alertes pour les téléphones Vivo ou Honor.

L'alerte de sécurité Huawei // Source : Bleeping Computer
L’alerte de sécurité Huawei. // Source : Bleeping Computer

Google indique que « cette notification de sécurité n’a pas été déclenchée par Google Play Protect et semble provenir d’un appareil qui n’est pas certifié Play Protect et qui n’a pas accès au téléchargement officiel des applications principales de Google à partir de Play. Nous vous recommandons de contacter le fabricant de l’appareil pour obtenir de plus amples informations. »

Une fausse alerte de logiciel malveillant

La société de cybersécurité Avast, en charge des alertes pour ces marques, a confirmé qu’il s’agissait d’une fausse alerte. « Le 29 octobre, il a été signalé à Avast que son kit de développement logiciel (SDK) antivirus pour Android signalait à tort le champ de recherche rapide de Google comme un logiciel malveillant sur les téléphones Huawei », a indiqué la société.

Des sociétés de cybersécurité ont émis des alertes quant à une campagne récente usurpant le navigateur Google Chrome. Les cibles pouvaient recevoir de prétendues mises à jour à télécharger sur des sites copies du navigateur et finissaient par installer un cheval de Troie. Il est possible que les filtres de protection des smartphones confondent aujourd’hui les applications légitimes avec leur clone malveillant.

Pour désactiver cette alerte : rendez-vous dans les Paramètres, cliquez sur Applications, puis l’appli Optimizer, dirigez-vous vers les infos de l’appli, Stockage et Vider le cache. Redémarrer ensuite votre smartphone.

Si cela ne fonctionne pas, désinstallez l’application et réinstallez-la. Cette manœuvre devrait rafraichir la base de données obsolète.

Article mis à jour après la déclaration d’Avast.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.