Le célèbre éditeur de jeu en ligne a admis être victime d’une cyberattaque. L’attaque aurait temporairement empêché la société de développer de nouveaux contenus.

L’un des plus importants éditeurs mondiaux de jeu vidéo a été touché par une cyberattaque. Riot Games a informé sur Twitter ce 20 janvier que son système informatique a été compromis par une attaque d’ingénierie sociale. Cela signifie que les hackers ont su piéger astucieusement un employé de l’entreprise en usurpant l’identité d’un autre salarié — le service technique, les comptables ou le RH par exemple. Le pôle développement du groupe a été le principal touché. La victime ouvre généralement un faux mail contenant un fichier avec la source malveillante.

« Malheureusement, cela a temporairement affecté notre capacité à publier du contenu. Bien que nos équipes travaillent d’arrache-pied pour trouver une solution, nous nous attendons à ce que cela ait un impact sur la sortie des patchs à venir pour plusieurs jeux », a indiqué Riot Games.

100 millions de joueurs mensuels

Le groupe, détenu par le géant chinois de la tech Tencent, est surtout connu pour un titre populaire : League of Legends. Avec 100 millions de joueurs mensuels revendiqués, ce jeu est une référence des batailles en ligne et soulève les foules lors d’évènements e-sport remplissant les stades. D’autres franchises connues incluent Valorant, Legends of Runeterra et Teamfight Tactics.

Un évènement League of Legends à Paris. // Source : Accor Hotel Arena
Un évènement League of Legends à Paris. // Source : Accor Hotel Arena

Riot Games assure à ses abonnés que « les données des joueurs et les informations personnelles n’ont pas été compromises lors de l’attaque ». Il faudra surveiller les forums de pirates pour vérifier qu’une base de données ne soit pas en vente. D’autres informations sont à venir et l’enquête se poursuit, selon le groupe de 4 000 employés.


Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !