Le nom de Deliveroo n’a pas été choisi au hasard. Il fait référence à un célèbre marsupial : le kangourou.

Vous vous êtes déjà posé la question de savoir d’où venait le nom de Deliveroo ? Nous, oui. Tout comme on s’est interrogé sur bon nombre de noms de sociétés dans la tech. Certaines marques deviennent d’ailleurs si puissantes qu’elles se transforment en noms communs ou en concepts. Pensez à Google (« je vais googler ceci ou cela ») ou à Uber (l’ubérisation).

Pour sa part, Deliveroo n’a pas encore atteint ce stade lui permettant de percer dans le langage courant. On ne saurait dire si cette plateforme y parviendra un jour, d’autant qu’elle a aujourd’hui d’autres préoccupations plus immédiates. En avril 2022, la société a été condamnée en France pour du travail dissimulé : les livreurs « indépendants » ne l’étaient pas tant que ça, selon la justice.

Deliveroo fait référence aux kangourous. Oui.

Ce que l’on sait, par contre, c’est l’origine de son nom. Il s’agit en fait d’un mot-valise contractant les mots anglais de « Deliver » (« délivrer », en français) et « kangaroo » (« kangourou », en français). Vous en doutez ? Regardez donc un peu mieux le logo de la marque : vous ne reconnaissez pas un certain animal ? Vous demeurez perplexe ? Peut-être que l’ancien logo achèvera de vous convaincre.

Le nouveau logo est beaucoup plus stylisé et il est moins évident d’y décerner ce fameux animal — même si on devine qu’il s’agit bien d’une bête. Le logo est d’ailleurs si anguleux et épuré qu’on peut presque y deviner la forme d’une main avec deux doigts tendus — une sorte de geste grossier, comme le pensent certains, ou bien une sorte de « V » de la victoire, pour l’attitude cool ?

Deliveroo logo
Le kangourou est un marsupial de la famille des macropodidés typique du continent australien. Voilà, c’est dit. // Source : Deliveroo

Tout comme Mozilla est adepte du panda roux pour symboliser son navigateur Firefox, Deliveroo communique aussi son intérêt pour les kangourous. En 2020, par exemple, la société annonçait l’adoption d’un bébé kangourou arboricole, de la Wildlife Reserves Singapore. La plateforme demandait alors à sa communauté de l’aider à trouver un nom.

Mais pourquoi le kangourou ? La théorie qui se dégage est qu’en choisissant cet animal, Deliveroo veut suggérer que ses coursiers savent prendre très grand soin des plats qu’ils transportent, afin de les livrer en parfait état, exactement comme un kangourou transportant avec la plus grande délicatesse ses petits dans sa poche abdominale.

Alors bien sûr, si vous avez déjà reçu un plat sens dessus dessous, vous aurez peut-être des choses à redire sur ce parallèle — le coursier n’était peut-être pas obligé de singer le kangourou et de faire faire des bonds à votre commande, par exemple. Mais c’est peut-être toujours mieux que l’autre nom d’entreprise qui a été un temps envisagé, et qui n’était pas très flatteur.

Car Deliveroo a failli s’appeler Boozefood, un autre mot-valise entre « booze » (argot anglais pour dire « alcool ») et « food » ( « alimentation », en français). L’idée de base des concepteurs, pour faire simple, était d’imaginer un service de livraison à des personnes qui rentraient chez elles et qui étaient vraiment trop déchirées pour se faire à manger. C’est particulier, oui.