Depuis la mise en place du confinement, Free Mobile a enchaîné des annonces pour faciliter la vie de ses abonnés. Des annonces bienvenues et appréciables, en ces temps de distanciation sociale, mais temporaires.

La France est entrée fin mars dans sa deuxième semaine de confinement général et il faut s’attendre à ce que cette situation perdure encore au moins pendant la première quinzaine d’avril. C’est dans ces circonstances que Free Mobile a décidé de légèrement modifier le contenu de ses forfaits afin d’autoriser sa clientèle à passer plus de temps au téléphone ou à surfer sur le net dans de meilleures conditions.

Le 27 mars, Free Mobile annonce que la durée d’appel à laquelle on droit ses clients au forfait 2 euros (ou 0 euro pour les personnes équipées d’une Freebox) est doublée. Celle-ci passe à 4 heures, au lieu de 2. Une manière de faciliter les communications en ces temps de distanciation sociale, surtout dans le cas où il est impossible de contacter ses proches autrement, comme en visiophonie sur le PC.

Sont concernés les appels de numéros en France, mais aussi les portables en outre-mer, aux USA, en Canada et en Chine. Pour les fixes, cela inclut 100 pays. Les SMS et MMS sont illimités (ce qui était déjà le cas avant), y compris en outre-mer (Guadeloupe, Guyane française, Martinique, Mayotte et Réunion) et en Europe. En tout, la mesure concerne 5 millions de clients.

Attention : cette gratification est temporaire : elle est censée expirer le 30 avril 2020.

De plus, les clients des autres forfaits de Free Mobile n’en bénéficient pas. Rien de bien étonnant : leur forfait est plus cher (9,99 ou 19,99 euros par mois, selon l’offre retenue) et intègre déjà les appels, SMS et MMS illimités depuis la France métropolitaine et même, le cas échéant, depuis l’Europe, l’outre-mer, les USA, le Canada, l’Australie, Israël, l’Afrique du Sud et la Nouvelle-Zélande.

Séries de petits gestes pour les clients

L’annonce faite ce 27 mars constitue la dernière en date d’une série de mesures décidées par Free Mobile au profit de ses clients. Précédemment, le quatrième opérateur a annoncé un meilleur débit de la connexion mobile, même en cas de dépassement de l’enveloppe data qui est incluse dans les forfaits (Forfait Free 100 Go, Série Spéciale 50 Go / 60 Go), à 1 Mbit/s au lieu de 128 Kbit/s.

Free mobile débit hors forfait
Concernant le dépassement de l’enveloppe mobile, Free a décidé d’améliorer un peu le débit au-delà.

« Le débit au-delà de leur enveloppe data passe à 1 Mbit/s au lieu de 128 Kbit/s, soit un débit 8 fois supérieur. Les abonnés peuvent ainsi utiliser plus facilement leur forfait au-delà de leur enveloppe Internet et rester connectés avec leurs proches », écrivait l’opérateur le 24 mars. Un débit meilleur, donc, mais qui reste très loin de ce que propose une liaison 4G en France (en moyenne 45 Mbit/s). Mais c’est le principe un forfait bridé.

Quant à l’enveloppe mobile pour les clients du forfait à 2 euros (ou 0 euro), elle a aussi bénéficié d’une substantielle amélioration, puisqu’elle est passée de 50 Mo par mois en France métropolitaine à 1 Go par mois. Soit une multiplication par 20 de l’enveloppe, se félicite l’opérateur. Mais là encore, ce n’est qu’une parenthèse. L’enveloppe 4G doit en principe revenir à 50 Mo dès le 1er mai 2020.

Partager sur les réseaux sociaux